Mutuelle santé convention collective industrie pha

Aaurelie66 2 Messages postés lundi 5 mars 2018Date d'inscription 11 mars 2018 Dernière intervention - 5 mars 2018 à 15:58 - Dernière réponse :  Aaurelie66
- 16 mars 2018 à 13:56
Bonjour,

Je suis actuellement salarié en CDI dans une entreprise régit par la convention collective Industrie pharmaceutique (n°3104), et on me dit que je suis obligé d'adhérer à la mutuelle santé que propose mon entreprise hors j'ai déjà une mutuelle propre ? Ont-ils le droit de m'obliger à prendre cette mutuelle? Quels recours puis-je avoir?

Merci par avance,
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Merci
Bonjour, normalement vous pouvez envoyer une demande de dispense à la mutuelle en expliquant que vous en avez déjà une. Ils vous demanderont surement un justificatif.
Aaurelie66 2 Messages postés lundi 5 mars 2018Date d'inscription 11 mars 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 08:01
Bonjour.

Merci pour votre réponse mais on se retrouve confronter à un problème d'un côté l'inspection du travail nous dit comme vous, de lautre leur comptable lui dit que c'est une obligation dû à la convention collective a laquelle nous appartenons..... Du coup qui croire et qu'elle preuve nous pouvons apporter pour refuser cette mutuelle entreprise ?
vous n'allez quand même pas payer deux mutuelles. il faut contacter la mutuelle de l'entreprise et leur expliquer car votre entreprise ne fera rien.
Bonjour,

J'ai trouvé le fameux accord spécifiant que nous devons obligatoirement adhérer à la mutuelle de notre entreprise, pour pouvoir faire la demande de dispense il aurait fallu la faire au moment de notre embauche (seulement nous n'avons pas été mis au courant de cette mutuelle et encore moins de cette procédure) donc maintenant notre seul issu est de faire la demande d'affiliation à cette mutuelle et d'avoir un justificatif spécifiant lobligation d'adhésion afin de clôturer l'adhésion à notre mutuelle personne sans attendre l'échéance annuelle.
Commenter la réponse de pauline
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une