ARE et démission durant période d'essai

Matfire - 9 nov. 2017 à 21:14 - Dernière réponse : mike0638 491 Messages postés dimanche 31 janvier 2010Date d'inscription 1 février 2018 Dernière intervention
- 13 nov. 2017 à 22:07
Bonjour,
Je sors de mon rendez-vous chez pôle emploi où ils viennent de m'expliquer que je ne serai sans doute pas éligible à l'ARE
Voici ma situation:
Après 16 ans de CDI ininterrompus dans la même societe et un licenciement économique en février 2017, j'ai retrouvé un emploi en CDi que j'ai quitté lors de ma deuxième période d'essai
La première période d'essai a eu lieu du 03/07 au 03/09 suivie d'une seconde de 2 mois à partir du 04/09 donnant lieu à un avenant à mon contrat.
J'ai mis moi même fin à cet essai le 06/10 pour des raisons personnelles.
Mon dossier peut-il être accepté en l'état et sinon, quels sont les recours pour retrouver mes droits?
Merci d'avance
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
mike0638 491 Messages postés dimanche 31 janvier 2010Date d'inscription 1 février 2018 Dernière intervention - Modifié par mike0638 le 10/11/2017 à 09:07
+1
Utile
Bonjour,

vous dépendez de la convention 2014 qui précise que la reprise des droits ne peut se faire que si vous n'avez pas retravaillé moins de 91 jours depuis l'ouverture initiale des droits... or, sauf erreur, vous avez dépassé cette limite de quelques jours... dès lors, Pôle emploi, appliquant à la lettre le règlement général, est en droit de vous refuser la reprise de votre indemnisation.

Cordialement

PS: Les 91 jours sont des jours calendaires... soit 3 mois d'appartenance à un contrat de travail.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de mike0638
Matfire208 1 Messages postés lundi 13 novembre 2017Date d'inscription 13 novembre 2017 Dernière intervention - 13 nov. 2017 à 10:35
0
Utile
1
En vous remerciant,
Que faire pour retrouver mes droits?
Une mission Interim?Un CDD?Combien de temps?

Cdt,
mike0638 491 Messages postés dimanche 31 janvier 2010Date d'inscription 1 février 2018 Dernière intervention - 13 nov. 2017 à 22:07
Bonsoir,

un CDD de 91 jours ou plus aura pour effet d'annuler votre dernière démission... tout comme un intérim de minimum 455 heures.

Cordialement
Commenter la réponse de Matfire208
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une