Une Assurance vie peut-elle refuser une Avance ouRetrait Partiel [Résolu]

maprunelle 34 Messages postés dimanche 13 mars 2016Date d'inscription 20 mars 2018 Dernière intervention - 23 août 2017 à 19:25 - Dernière réponse : djivi38 17130 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 22 mai 2018 Dernière intervention
- 24 août 2017 à 14:17
Bonjour,
Entendu ou lu :une assurance Vie peut refuser une Avance ou Retrait Partiel !
J'ai souscris en 1991 et j'espére que cette information est fausse
Merci infiniment de me rassurer
Marie
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

djivi38 17130 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 22 mai 2018 Dernière intervention - 23 août 2017 à 23:49
0
Utile
bonjour,

je ne suis pas spécialiste, mais je ne vois pas pour quelles raisons un assureur refuserait au titulaire d'une AV de faire un retrait sur son contrat AV.
Quant à l'avance, si le titulaire de cette AV n'a pas les moyens de la rembourser selon les modalités du contrat, peut-être bien que l'assureur va y réfléchir à 3 fois avant de débloquer des fonds...

Cdt.
Merci à Djivi
En fait ce sont des "bruits" qui courent à savoir: que l'assurance vie pourrait puiser ds nos comptes pour renflouer les banques si celle-ci se trouvaient en difficultés ...?
J'ai apprécié votre réponse et ses derniéres lignes.....
Marie
djivi38 17130 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 22 mai 2018 Dernière intervention > maprunelle - 24 août 2017 à 14:17
"l'assurance vie pourrait puiser ds nos comptes pour renflouer les banques si celle-ci se trouvaient en difficultés "

ce n'est pas ce que sous-entend votre 1° question....

Quant aux bruits qui courent... ils auront toujours la médaille d'or aux Jeux Olympiques... donc n'essayez pas de les rattraper, vous n'y arriverez jamais... laissez-les courir et franchir le mur du son, et faites le tour de la piste à votre rythme sans vous occuper d'eux :-))
Commenter la réponse de djivi38
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une