Déchiffrer une réponse par mail des impôts [Résolu]

clémence3 - 23 août 2017 à 15:55 - Dernière réponse :  Clemence3
- 24 août 2017 à 13:42
Bonjour,

Je viens de recevoir une réponse des impôts concernant une rectification sur ma déclaration, et je ne déchiffre pas tout...J'avais omis de déclarer le montant des dépenses pour le mode de garde de mon enfant de moins de 6 ans(2300€). J'ai transmis les documents nécessaires et voici la dernière réponse des impôts:

Bonjour,
La demande que vous avez déposée auprès de nos services a été instruite.
Vous trouverez ci-après les éléments de la décision.

Année d'imposition : 2016
Date de la décision : 18/08/2017
Nature de la décision : Admission totale
Intérêts moratoires : non
Montant du dégrèvement de l'impôt : 0 €
Montant du dégrèvement des pénalités : 0 €


Je vois bien que la décision est positive mais je ne vois pas apparaître le montant du crédit d'impôt soit la moitié de ce que j'ai déclaré... Je ne suis pas imposable, donc je ne peux pas avoir de dégrèvement... dois attendre un courrier? renvoyer un mail pour plus de lisibilité?

Merci pour vos réponses
clémence
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
flocroisic 18361 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 17 juillet 2018 Dernière intervention - 23 août 2017 à 19:02
2
Merci
Bonjour

Vous etiez non imposable d'où un degrevement de 0 ( pouraller de 0 a 0, il y a 0)
Comme admission totale, votre demande est prise en compte, vous aurez donc votre credit d'impot (voir votre compte fiscal en ligne)

Merci flocroisic 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14165 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de flocroisic
0
Merci
Merci, je suis rassurée. Mon compte fiscal en ligne ne semble pas encore à jour, je pense qu'il y a un petit temps de mise à jour...

Merci encore
Clemence3
Commenter la réponse de Clemence3
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une