Licenciement abusif non constatée pour inaptitude au poste

Signaler
-
Messages postés
14105
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 décembre 2021
-
Bonjour,

Je suis reconnue travailleur handicapée et j'ai été embauchée en contrat unique d'insertion du 9 mars 2017 au 9 mars 2018. Ma période d'essai de deux mois a été validée.
Le lundi 17 juillet, ma directrice des ressources humaines et mon directeur m'annonce une rupture à l'amiable car selon leurs dires ils s'inquiètent pour ma santé. Je tiens à préciser que je n'ai eu que 8 jours d'arrêt maladie en 4 mois et demi. Suite à cela, ils m'ont demandés d'envoyer un courrier au maire pour annoncer mon départ, ce que bien sûr je n'ai pas fait.
J'ai envoyé un mail au maire pour relater les faits et négocier mon départ et cela a été mal pris par mes supérieurs hiérarchiques car mon employeur n'était pas au courant.
Ils ne m'ont pas ménagé du tout et m'ont surchargé de tâches et n'ont surtout pas écouté et pris en compte mes alertes. Ils m'ont simplement répondu que comme cela ne se voyait pas, qu'ils me considéraient comme un agent semblable à tout le monde. Je suis assistante administrative de deux directions et ils ont réussi à me faire faire les courses, passer le balai, la serpillière, vider les poubelles.... Je m'occupe de l'accueil ponctuel, je suis référente rh, finances et logistique. Le poste qui m'a été annonce lors de l'entretien n'est pas la réalité du poste sur lequel je suis.
Aujourd'hui, je suis en arrêt depuis 3 jours et je souhaiterais comment je peux procéder ? Sachant que l'on m'a dit que je pouvais faire un arrêt de deux fois quinze jours et qu'au delà je serais déclarée inapte, ce que je ne souhaite pas.
Je suis en congés d'ici peu et je souhaiterais qu'à mon retour la procédure soit lancée à savoir une prime de licenciement pour le préjudice subi.
Je n'ai rien signé. Je ne voudrais pas y retourner et qu'ils continuent à ne pas me ménager sciemment. ....



Merci d'avance pour votre aide,
Cordialement

1 réponse

Messages postés
14105
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 décembre 2021
7 530
Bonjour,

je n'ai eu que 8 jours d'arrêt maladie en 4 mois et demi. 

La phrase ne vous parait pas un peu contradictoire ? 8 jours en 4 mois c'est juste énorme ! C'est plus d'un mois de maladie chaque année...
D'accord vous avez des circonstances qui expliquent les jours, mais il ne faut pas oublier que cela reste beaucoup par rapport à un salarié moyen.

Si vous êtes licenciée,malheureusement pour vous, ce sera très certainement sans indemnité car ils attendront que vous commettrez une faute grave (et cela arrive très vite parfois).

CB

« Poser une question, c'est bien. Lire les réponses, c'est mieux. »