Refus de l'employer de mettre fin à la periode d'éssai [Résolu]

- 27 mai 2017 à 20:40 - Dernière réponse :  Annadesbois
- 28 mai 2017 à 22:56
Bonjour,
Je suis actuellement en periode d'éssai dans un entreprise dans laquelle j'ai débutée le 19 Mai. Je ne souhaite pas continué dans cet emploi et ai donc stipulé à mon employeur mon désire de rompre ma période d'éssai, le 25 Mai, pour que mon contrat cesse la 27 Mai.
Or mon employeur refuse ma rupture de période d'éssai, au motif que dans notre profession, il est long d'obtenir les agréments nessécaires aux employés ainsi que de les former.
Ainsi ma patronne m'oblige à ne quitter mon poste que dans 15 jours, or je ne serrais plus en période d'éssai et j'ai peur d'être coincée dans l'entreprise. D'autant plus que je ne me sent pas à l'aise dans cette entreprise que je trouve malsaine et que j'aurais souhaiter la quitter au plus vite.

Que dois-je faire pour pouvoir quitter mon poste sans qu'elle ne puisse s'y oposer?
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Messages postés
8914
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 28 mai 2017 à 09:59
0
Merci
Bonjour,

L'employeur n'a pas à accepter ou refuser une démission, on ne lui demande pas son avis. Une fois le préavis exécuté, vous partez un point c'est tout.

L'employeur aura alors un délai raisonnable (maximum de 2 semaines) pour établir vos documents de fin de contrat. Vous devez obligatoirement vous déplacer s'il ne veut pas vous les envoyer par courrier.

CB
Commenter la réponse de hoquei44
- 28 mai 2017 à 14:49
0
Merci
Hoquei44
Merci beaucoup de votre réponse, j'en conclu donc que si j'envoie mon préavis par lettre avec accusé de réception je pourrais quitter mon emploi sans risquer de représailles (non paiement de mon salaire par exemple)?
Messages postés
8914
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 28 mai 2017 à 18:44
Il y aura surement des représailles ; c'est pour cela que je vous ai indiqué les délais de remise de document. Il ne faudrait pas que vous vous fassiez embobiner (ex. : il existe le classique "mon comptable est en vacances, repassez à la fin du mois" cela ne marche pas c'est interdit).
Mais dans votre situation vous serez dans votre droit et votre employeur dans l'illégalité.

CB
Annadesbois >
Messages postés
8914
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 28 mai 2017 à 22:56
Je vous remercie de votre réponse clair et vous souhaite une bonne continuation.
Commenter la réponse de Annadesbois
Dossier à la une