Fixer une date pour l'état des lieux de sortie [Résolu]

cecilealbizia 66 Messages postés jeudi 12 janvier 2017Date d'inscription 10 mars 2018 Dernière intervention - 11 févr. 2017 à 19:26 - Dernière réponse :  Marley
- 11 févr. 2017 à 23:39
Bonjour,
le préavis de mon locataire se termine le 2 mars
Nous l'avons contacté afin de fixer un rendez-vous
il souhaite que ce soit le 2 mars à 18h30
Nous avons essayé de discuter pour obtenir un rendez-vous qui nous convienne également.
Nous lui avons soumis plusieurs propositions mais en vain.
Impossible de s'entendre : il ne démord pas de son rendez vous du 2 mars à 18h30
Il considère que son loyer est payé jusqu'au 2 mars donc il ne quittera pas la maison avant. Il a déjà presque tout déménagé.
Finalement le rendez vous est prévu le 4 mars à 14h.
puis-je lui compter 2 jours de loyer supplémentaires ?
bon week end à vous tous
edithalbizia
Afficher la suite 

Votre réponse

11 réponses

Meilleure réponse
3
Merci
Bonjour,

Et quoi encore ? c'est vous qui refusez la date du 2, pourquoi paierait il pour votre refus de RV du 2 à 18 h 30 ?

Merci Marley 3

a aidé 14938 internautes ce mois-ci

cecilealbizia 66 Messages postés jeudi 12 janvier 2017Date d'inscription 10 mars 2018 Dernière intervention - 11 févr. 2017 à 21:07
Nous avons proposé plusieurs dates le 28 février, matin ou après midi, le 1er mars matin ou après midi le 2 mars matin ou après midi à des heures différentes impossible d'obtenir un accord de sa part.
La seule solution a été de fixé rendez le 4 mars à 15h30
Il a enfin accepté ce rendez vous.
Il n'aurait pas eu le temps de faire le ménage, alors que nous savons qu'il a déjà déménager et qu'il a les clés depuis le 15 décembre.
Commenter la réponse de Marley
Rochat1 10231 Messages postés jeudi 3 mars 2011Date d'inscription 25 mai 2018 Dernière intervention - 11 févr. 2017 à 20:09
1
Merci
Bonsoir,

Un propriétaire peut aussi avoir quelques égards vis à vis de son locataire. Ce dernier n'est pas son subalterne.....!

il souhaite que ce soit le 2 mars à 18h30 discuter pour obtenir un rendez-vous qui nous convienne également. Il considère que son loyer est payé jusqu'au 2 mars

Là encore il a raison... Déménager, nettoyez prend du temps, donc en principe c'est souvent le soir qu'un EDL a lieu. Et puis le propriétaire peut aussi faire un effort non ? Comme l'indique Marley, vous ne pouvez lui compter ces deux jours supplémentaires dont la seule cause est votre refus.

Cdlt.
DorisOups 18616 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention > cecilealbizia 66 Messages postés jeudi 12 janvier 2017Date d'inscription 10 mars 2018 Dernière intervention - 11 févr. 2017 à 21:40
bonjour
est ce que ça vaut vraiment la peine de se prendre le chou pour 2 jours ????????????????????????
Marley > DorisOups 18616 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 11 févr. 2017 à 22:28
Il n'y a pas de petits profits, 2 jours, c'est 2 jours...c'est en Auvergne ?
cecilealbizia 66 Messages postés jeudi 12 janvier 2017Date d'inscription 10 mars 2018 Dernière intervention - 11 févr. 2017 à 22:42
63€
cecilealbizia 66 Messages postés jeudi 12 janvier 2017Date d'inscription 10 mars 2018 Dernière intervention > cecilealbizia 66 Messages postés jeudi 12 janvier 2017Date d'inscription 10 mars 2018 Dernière intervention - 11 févr. 2017 à 23:36
oh Marley
Non c'est en Normandie ! LOL
Merci à doris oups, Marley et Rochat 1
Marley > cecilealbizia 66 Messages postés jeudi 12 janvier 2017Date d'inscription 10 mars 2018 Dernière intervention - 11 févr. 2017 à 23:39
Normands, pas Auvergnats.:-)

Bonne soirée
Commenter la réponse de Rochat1
0
Merci
63 € imposables..à moins que cette location ne soit pas déclarée. :-)
cecilealbizia 66 Messages postés jeudi 12 janvier 2017Date d'inscription 10 mars 2018 Dernière intervention - 11 févr. 2017 à 23:37
marquer comme résolu
Commenter la réponse de Marley
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une