Rupture CDD Saisonnier , solution chômage

Signaler
-
Messages postés
11648
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juin 2020
-
Bonsoir,

Merci d'avance pour ceux qui prendront le temps de lire ma question et qui ne jugeront pas trop sévèrement..

Il y'a 2 mois j'ai quitté mon CDI 35h que j'occupais depuis 16 mois pour partir faire une saison en restauration afin de développer mon parcours , tout ce passait bien au début, puis avec le temps, l'éloignement avec mes proches et ma copine à fait que ça n'allais plus du tout, j'ai craqué et je suis revenu chez moi à 600km de mon travail, j'ai eu une semaine d'arrêt pour dépression et je n'ai pas la force de retourner aussi loin de ma famille.

La rupture du contrat venant de moi, je me doute que je n'ai pas droit au chômage le temps que je me retourne, mais voilà, je ne peux resté sans rien ici avec les frais que j'ai, ça serais du suicide. Mon contrat va être rompu dans la semaine avec mon employeur et je doute qu'ils acceptent quelconque arrangements.

Pour facilité la rupture, je me suis mis en tête de fournir une attestation d'embauche en CDI (ce qui justifiera ma rupture)..
Ma question est la suivante, est il possible, par le biais d'un proche de la famille, de me faire embauché en CDI, et de faire une rupture de période d'essaie par l'employeur au bout de quelques jours ? Travaillant depuis plus de 3 ans, cela me donnerais donc droit aux allocation chômage le temps que je me retourne?

J'espère que ça sera assez clair pour vous, et ne voyez pas en cela un acte mal veillant ou de fraude, je veux juste pouvoir retrouver un travail prés de chez moi, mais ça se fais pas en un jour..

Cordialement, Maxime
A voir également:

2 réponses

Messages postés
11648
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juin 2020
5 152
Bonjour,

Cela s'appelle de la fraude et vous devrez rembourser l'intégralité des sommes perçues avec en plus une étiquette de fraudeur collée sur votre front quand vous demanderez des aides.

PS : Et en plus vous n'aurez même pas le droit aux aides. C'est donc totalement inutile de penser à faire ceci. A moins de vouloir être poursuivi pour usage de faux, et devoir payer des indemnités à votre employeur (le contraire de ce que vous chercher).

CB
Je me doute que dans l'éthique c'est pas bien, mais c'est juste le temps de sortir la tête de l'eau. C'est pour ça que j'avais demandé de ne pas juger trop sévèrement. Je sais que c'est pas bien, mais à ma place, auriez vous une autre solution? Se mettre en arrêt pendant 4 mois le temps de finir le contrat, ce n'en est pas une non plus.

ps: En réponse à votre PS, je parle d'un contrat tout a fait légal, d'un véritable CDI, pas d'un faux.
Messages postés
11648
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juin 2020
5 152
De toute façon, comme vous avez quitté (démission ?) votre premier CDI, vous n'aurez pas le droit à l'ARE.

Vous êtes prêt à parier une dizaine de milliers d'euro sur votre fraude. Car, c'est la somme que vous aurez à verser à votre employeur saisonnier, s'il découvre votre combine (et c'est facile à découvrir).
En plus vous aurez à rembourser toutes les aides perçues, et vous aurez des difficultés à en obtenir par l'avenir.
Et, je vous confirme que c'est un faux, car il n'est pas établi dans l'intention de vous donner du travail, mais dans celui de vous donner droit à des prestations dont vous ne pouvez pas bénéficier.

La vie ce n'est pas toujours facile, et quand on fait des choix vous devez être capable de les assumer.

Au revoir.

CB
Dossier à la une