Dépression au travail

Julie - 29 juin 2012 à 22:14 - Dernière réponse :  tete91
- 19 juil. 2012 à 09:47
Bonjour,
je suis en arrêt de travail suite à une dépression due à une forme de pression (harcèlement moral) par mon employeur. Cela fait 6 ans que je travaille dans cette entreprise et j'aimerais savoir quelles sont les démarches à suivre être déclarée inapte par la médecine du travail.
Merci à l'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

6 réponses

Répondre au sujet
Del59310 110 Messages postés samedi 24 mars 2012Date d'inscription 6 juillet 2012 Dernière intervention - 2 juil. 2012 à 22:26
0
Utile
4
Bonsoir,

Demissionner ou bien essayer de negocier une rupture conventionnelle avec votre employeur.

Bon courage.

Cordialement.
Merci pour ta réponse, mais j'ai déjà essayé de négocier une rupture conventionnelle. Au départ mon employeur semblait d'accord, puis du jour au lendemain ce n'était plus le cas, et depuis là, c'est invivable...
Pour la moindre minute où j'arrive en retard (je n'ai pas le permis, je me débrouille comme je peux) elle déduit de ma paye à coup de 30 min voire 1h, alors que pendant des années j'ai fait des heures sup non payées (je travaille dans une pizzéria)
Elle a "promotionné" ou augmenté le reste de l'équipe, y compris les nouveaux, sauf moi, etc. Elle veux que je démissionne, mais je ne veux/peux pas...
Del59310 110 Messages postés samedi 24 mars 2012Date d'inscription 6 juillet 2012 Dernière intervention - 3 juil. 2012 à 23:29
Bonsoir,

Ben ecoute reste en arret et elle finira par en avoir marre et licenciera
Del59310 110 Messages postés samedi 24 mars 2012Date d'inscription 6 juillet 2012 Dernière intervention - 3 juil. 2012 à 23:30
te
bonjour,
il faut que tu contactes la médecine du travail!
Commenter la réponse de Del59310
-1
Utile
Personne n'a une idée s'il vous plait ?

mon docteur a prolongé mon arrêt. Je ne veux plus retourner sur ce lieu de travail, ce sera pire...
Que puis-je faire sans avoir à prolonger continuellement mes arrêts maladie ?
merci.
Commenter la réponse de Julie
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une