Vendeur ambulant sur les marchés

Signaler
-
 hirondelle -
Bonjour,
J'aimerais devenir vendeur ambulant sur les marchés, je connais les démarches, mais je me demandais, par exemple, combien de kilomètre faitons en moyenne dans une année? C'est pour comparer avec le loyer, le fond de commerce,... d'un point de vente. Avec l'augmentation du coût de l'essence, est-ce qu'il est rentable de vendre sur les marchés?
Je suis plus attirée par l'ambiance des marchés que par les magasins en général (j'y travaille actuellement). Je me sens enfermée, parfois on voit 1 à 2 personnes dans la journée... sur les marchés, les gens circulent...
Pour le moment, je m'interroge.
Je vous remercie d'avance pour vos réponses.

7 réponses

Messages postés
37
Date d'inscription
dimanche 19 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mai 2012
23
Ah oui quand même, une étude de marché pour faire les marchés ! lol !
Pourquoi pas ! Mais je ne connais aucun commerçant ambulant qui soit passé par là, et pourtant, la plupart sont connus pour leur ancienneté.
Moi j'avais commencé avec 700€€, on me prettait au début un parasol et quelques portants, j'ai commencé avec 3 mètres, et en 2 jours j'avais récupéré mon argent et plus, que je suis aussitôt allé dépenser en réassort, pour pouvoir proposer plus, et donc gagner plus d'argent.
Moi j'y suis vraiment allée comme ça, tranquille. Même si il y a concurrence entre commerçants, il y a surtout beaucoup de solidarité et d'entraide sur les marchés.
bonjour je fais les marchés depuis 9 ans c'est très difficile, vous ne savez jamais si vous aurez un salaire convenable, c'est vrai il y a bcp de jalousie surtout pour les fringues et accessoires car l'alimentaire gagne plus d'argent la priorité sur les marché c'est la ""bouffe" j'ai 50 ans je regrette d'avoir commencer, je fais des crises d'angoisses très souvent et je dois me battre pour avoir une place,c'est à celui qui donne le plus au placier qui remporte c'est la réalité!! il faut essayer mais dans une année il n'y a pas que l'été !!
A maman solo..... Les temps ont changé, si vous ne le saviez pas....?
Messages postés
37
Date d'inscription
dimanche 19 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mai 2012
23
Je sais que les temps ont changé, mais je ne vois pas le rapport...faire une étude de marché pour ça, je trouve que c'est une perte de temps, et inutile.
Par contre si il s'agissait d'ouvrir un magasin avec un loyer mensuel etc...cela m'aurait paru normal, mais les marchés...c'est mon avis, je me trompe peut-être.
Oui vous vous trompez je pense. Car lorsque l'on va sur le marché, il y a des rangées entières de fringues et de bijoux. Tous les mêmes.... Les vendeurs sont là , à se morfondre. Tous le même prix, le même produit minable. Il faut être réaliste, et lire les annonces de règlement judiciaire et de liquidations.
Pour le moment, je m'interroge sur le métier ensuite, une fois décidée je verrais sur le produit, j'ai quelques pistes,... mais çà reste à approfondir.

Pour"la négociation des clients", elle se fait aussi dans les magasins, j'y suis confrontée tous les jours, mais je préfère quand même l'ambiance des marchés.

Je vis autours d'une grande ville et ce que je crains c'est devoir aller plus loin (autres départements) pour avoir des places. Dans ce que je lis sur les forums, il es difficile d'obtenir une place! Maintenant, l'idéal serait que j'aille dans les mairies...


Et vous quel type de produit vendez-vous?
pourrais-je vous demander conseil à l'avenir, sur votre métier?

merci beaucoup, pour votre réponse!
Messages postés
37
Date d'inscription
dimanche 19 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mai 2012
23
J'ai arrêté cette activité depuis un moment.
En effet, la négociation existe dans les magasins, mais pas tous, tout dépend des produits.
Pour ma part, j'ai vendu du prêt-à-porter femme, et en magasin de prêt-à-porter, aucune négociation n'est possible chez Zara, Mango ou pleins d'autres enseignes.
Et le souci au marché, c'est qu'il y a déjà beaucoup de concurrents sur la même place, ils cassent aussi beaucoup les prix, donc la marge de négociation reste très faible si l'on veut pouvoir se dégager un salaire digne de ce nom...après si vous souhaitez travailler pour la gloire...
Aussi, cela dépend des marché, mais souvent, les gens veulent du "pas cher". Donc attention à ne pas acheter des produits trop cher à vos grossistes.
Pour ma^part, je trouve que le marché est une activité très difficile si 'lon espère vivre que de ça.
Par contre, si c'est une deuxième activité pour augmenter vos revenus, c'est très bien.
C'est ce que je faisais pendant un moment, mais c'était trop difficile de continuer avec mon travail la semaine à plein temps, et mon enfant qui est à ma seule charge.
Mais avec du courage, ça vaut le coup d'essayer.
Et aussi, ne croyez pas les commerçants qui vous déconseillerons de vous lancer, il y a beaucoup de jalousie.
Si j'avais écouté ces gens-là, jamais je ne me serait lancée, et jamais j'aurais pu gagner de l'argent que j'ai mis de côté pour les études futures de mon enfant.
ah oui, j'oubliais, les placiers sont souvent de gros corrompus, quand vous commencerez à les connaitre, lorsqu'ils viendront encaisser votre place, si votre place coûte 4€ au début, donnez leur 20.€, et proposez-leur de garder la monnaie, ils adorent ça, et ils seront parfois arrangeant avec vous les jours où vous aurez tiré un mauvais numéro...hi hi.
Je vous encourage, et bonne chance !
Aujourd'hui, je travaille dans les Arts de la Table, pour une marque haute gamme, mais pas de luxe.
En tout cas merci pour ces conseils!
Vendre sur les marchés, comme ça a été dit précédemment, coûte beaucoup moins cher qu'avoir un magasin, même avec l'argent dépensé pour l'essence si vous comptez aller un peu loin de votre domicile.

Dans une boutique, il faut entretenir tout, payer tout, c'est très cher et quand on réfléchit, aussi fatiguant que travailler sur les marchés, l'un des seuls avantages est qu'on ne subit pas le froid l'hiver, par exemple.

Au marché, l'encaissement des loyers est pas trop cher bien que ça ait augmenté de 30% sur le mien. C'est mieux de vendre des produits alimentaires, en général ça gagne mieux mais choisis un marché où tu souhaiterais obtenir une place, regarde le nombre de concurrent et regarde surtout si ça marche bien chez eux... au risque d'être déçu.
Ne fais pas confiance aux vendeurs qui te conseillent, au marché, tout le monde est corrompu, ne pense qu'à sa pomme et parlent avec toi si ils sentent que ça leur donne un avantage... après bien sur il y a des exceptions.
Messages postés
37
Date d'inscription
dimanche 19 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mai 2012
23
vrai, moi au début des mecs venaient me parler, et la semaine d'après, ils ramènaient les mêmes produits que moi...un peu requin comme milieu
Merci beaucoup, pour ces bons conseils!!!!
Je ne vous cache pas que j'ai déjà remarqué la mentalité de certains commerçants, après je sais que c'est leurs gagne pain et je comprends parfaitement, je ferais peut-être de même plus tard... ;) c'est aussi pour cela que je sonde en tant que cliente... en général.
En tout cas merci beaucoup!
Bonjour, Surtout faites une étude de marché, potentiel clientèle, clientèle d'été ou marché à l'année. Quelles communes ? places disponibles sur les marché, coût de cette place ? et surtout, n'allez pas vendre des fringues et des bijoux, les marchés en sont saturés. Trouvez un ou des produits atypiques, vos créations .
Si vous vous lancez dans l'alimentaire, vous devez respecter impérativement des normes d'hygiène, de véhicule réfrigéré ou de vitrine. Celà a un coût.
Bon courage, Dans tous les cas, prendre conseil auprès des chambres Métiers, Agriculture ou Commerce.
Les placiers sont des gens asermentés. Ne rentrez pas dans leur combine. Vous pouvez les dénoncer, si....
Merci, granny.
J'avoue que je pensais à faire une étude de marché, du moins à me renseigner auprès de la chambre du commerce et de l'artisana.
Je travaille sur mon projet petit à petit, je discute aussi de temps en temps avec les vendeurs sur les marchés qui sont de bons conseils. Je fais actuellement une demande pour une formation (gestion entreprise), ensuite réfléchirais à mon produit, mais j'ai déjà une petite idée... De toutes manières, cette année, n'est pas une année pour se lancer, ...
ce qui serait top, c'est de faire des marchés avec un vendeur, sur mes jours de repos, histoire de voir si çà me plais réellement, actuellement je n'ai que l'expérience des braderies (que j'adore!!!)
Messages postés
37
Date d'inscription
dimanche 19 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mai 2012
23
Bonsoir,

Cela vous reviendra beaucoup moins cher de faire les marchés que d'ouvrir un magasin
Après il faut prendre en compte les conditions climatiques, trouver un bon emplacement sur le marché, les clients essayent souvent de négocier, contrairement aux magasins.
Pour l'essence, c'est à vous de voir sur quels marchés vous voulez vendre, et si ils sont loin de cgez vous ou pas.
Que comptez-vous vendre ?