Le Crédit du Nord a tous les droits ?

diequema
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 19 janvier 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
20 janvier 2011
- 20 janv. 2011 à 20:36
 Gérard - 9 févr. 2011 à 17:55
Bonjour,

Voici ce que nous vivons actuellement, en attente de réponse de la part du service contentieux, bien que mon conseiller et directeur d'agence m'aie lancé avec beaucoup d'éloquence que les banques n'étaient pas obligées de se plier à la loi Murceff, et que mon dossier de réclamation ne tiendrait pas longtemps la route...

Un prêt professionnel a été décaissé avec 10mois de retard, conclu en Septembre et versé en Juin (donc découverts, intérêts, et ponctions sur nos fonds perso pour faire vivre la société, entrainant eux-mêmes des découverts...et le serpent se mord la queue !)

Un mois après le décaissement de ce prêt qui du coup a servi principalement à combler les découverts dû aux frais bancaires, nous avons été "conduits" à signer un prêt consommation pour ne pas subir de blocage, et permettre un fond de roulement à notre activité.
Prêt conso sur nos comptes perso, pour combler le reste du découvert et remettre à flots notre entreprise...et notre banquier tient à nous prouver sa bonne volonté en nous laissant 7000€ de découvert autorisé, et limiter ainsi les frais le temps de rattraper les 10mois de retard. J'ai un doute sur la méthode, je signe et lui demande de nous laisser le délai de rétractation, il me rie au nez et l'antidate...il partait en vacances le soir même !

D'un coup, sans info préalable (non obligatoire d'après notre banquier...) en Novembre, tous nos chèques sont rejetés, certains encaissés depuis 1mois !
Notre banquier reste injoignable, en vacances 1semaine puis surbooké pendant 3 semaines...puis en vacances pour 2 semaines. rien ne peut bouger pendant ces semaines...à la veille de Noël !
Face à ce mutisme, nous montons le dossier de réclamation...

Nous avons enfin renoué contact avec, une semaine après son retour de vacances car il avait beaucoup de dossier à traiter à cause de ses vacances.
Il ne trouve pas cela grave et nous rassure car d'autres clients sont dans le même cas, et sait que nos parents viendrons nous "dépanner" comme il le dit !
D'autant qu'il y a des erreurs d'informatique dans son agence et qu'il se tient à la disposition des nos fournisseurs divers pour les rassurer...mais il n'a jamais le temps de les contacter !
Et nous sommes fichés Banque de France, enfin sur les chèques mais nos cartes sont toutes bloquées aussi (d'après nos essais infructueux !)
Nous recevons tantôt un courrier de la part du siège nous indiquant que tout est rentré dans l'ordre (ça doit tenir lieu d'excuses !?) et 2 jours après nous avons de nouveaux chèques rejetés....

Au premier rejet de chèques, j'ai téléphoné à la Banque de France qui "semblait" connaître notre loulou de conseiller et m'a donné la marche à suivre : contacter le service contentieux, le médiateur et l'ACP, et surtout d'aller ouvrir un compte ailleurs avant que le fichage ne soit diffusé !
Donc je vide et clôture mes comptes...non sans mal d'autant que mon conseiller est...en vacances et que l'employée n'est pas ravie de fermer un compte suivi pour son directeur ! Bon, j'ai reçu encore hier un relevé pour ce compte...avec des intérêts à payer puisqu'il a débité ma cotisation 2011 (pourtant le compte fut clôturé en novembre...) et que le solde est devenu débiteur suite à cette opération ! Il m'a promis au téléphoné de me rembourser bien sûr !

Mais nous ne pouvons plus avoir de chéquier même dans l'autre établissement, donc nous ne pouvons plus payer tout ce qui se règle par chèque ! (la location de notre lieu de travail, le loyer de notre habitation, la location de notre véhicule et encore mieux plus de mode de garde pour mes enfants)

Le mieux, c'est que les chèques qui ont entraîné cette débâcle ont été approvisionnés dès que nous l'avons su (avec de 15jours à 1mois de retard, d'où la grosse colère de certains fournisseurs professionnels, quant à notre délai de régularisation...) car d'autres comptes appartenant à la même banque étaient créditeurs !!!
Et toujours mieux, même en ayant bloqué l'argent pour régler ces chèques, ils ont été rejetés une nouvelle fois ! Magique...

Donc aujourd'hui pour faire le dos rond et retrouver une vie "normale" en attendant que le dossier soit traité, et avant de perdre notre habitation (nous avons déjà perdu le local pro !) nous allons vendre notre voiture, combler les 4000€ de découvert (prier tous les soirs pour retrouver les frais dont la banque est responsable)

Bon courage aux usagers, et bonne pub pour le Crédit du Nord

2 réponses

Elles ne sont pas illégales car aucun texte ne les interdit !
Simplement des décisions de justice ont condamné les banques.

Quant à l'AFUB il est notoire que cette association ne vous aidera pas à construire votre dossier de saisine du juge de proximité.

Or pour saisir le juge il ne faut pas dire simplement "c'est illégal" mais le prouver !
Ou alors bâtir son argumentation sur le TEG puisque les décisions de justice reposent sur ce paramètre.

C'est quoi un TEG ?
Comment cela se calcule un TEG ?

A Bayonne un certain nombre de décisions en faveur des clients de banques, oui, parce qu'une association aide à la préparation des dossiers. Mais encore faut-il que ce titulaire du compte soit apte ensuite à défendre seul son dossier devant le juge et face à un avocat du défendeur...et cela, je le sais par expérience des audiences, tout le monde ne sait pas le faire sans perdre ses moyens.
1