Réintégrer son entp après une rupture conv

Signaler
-
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 11 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mai 2014
-
Bonjour,

J'ai éffectué en février 2010 une rupture conventionnelle à l'amiable avec mon employeur, je souhaitais trouver un autre poste et pour cela avoir le temps dans mes recherches,
Seulement je me rends compte aujourd'hui que j'ai commis une erreur proféssionnelle et regrette profondemment d'avoir quitter ce travail,
Je souhaiterai savoir si j'ai une chance pour que mon employeur accepte ma réintégration ( sachant qu'il recrute actuellement ) et si bien sur c'est possible malgré cette rupture éffectuée il y a 6 mois?

Je compte lui envoyer une demande par courrier, auriez vous un exemple de lettre expliquant que je suis conscient d'avoir fait une erreur et que je le sollicite pour me réembaucher,

D'avance merci,

Cordialement.

GM

3 réponses

Messages postés
12585
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 août 2016
3 332
bonjour

je doute que cela soit possible et l'employeur va vous voir arriver!! il vous a payé la prime... et vous voulez revenir à mon avis vous n'avez aucun chance
Bonjour,

Je suis dans le même cas que vous.
Avez-vous tenté le tout pour le tout?
Et quel a été le retour?
Merci de votre retour.
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 11 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mai 2014

Bonjour,

Je me suis moi-même séparée de mon employeur le 22 novembre 2013 par rupture conventionnelle suite désaccord sur mon niveau de rémunération compte-tenu de mon implication et de mes responsabilités au cours des 10 dernières années.

Pas d'accord possible, j'ai donc choisi ce mode de rupture espérant jusqu'à la dernière minute que l'on me ferait une proposition pour éviter de se séparer sachant que j'aimais mon travail et que je l'assumais pleinement et sans aucun souci. Mais ma hiérarchie avait décidé que je n'évoluerai pas....

Toujours en recherche d'emploi à ce jour (malgré quelques entretiens depuis 6 mois maintenant et un nouvel entretien demain lundi), je me suis lancée auprès de mon DRH par email fin mars 2014 pour solliciter ma réintégration en lui expliquant que je regrettais sincèrement d'être partie et que ma recherche d'emploi était compliquée. J'avais d'excellents contacts aussi bien en interne qu'en externe.

Il m'a répondu par email qu'il était vraiment désolé pour moi, qu'il fallait que je sois patiente malgré la période difficile et qu'il fallait en moyenne entre 6 et 9 mois pour retrouver un job.

Néanmoins, il a bien pris note de ma demande pour en référer à mon ancien DG. Sauf que ce dernier lui a répondu que c'était négatif "dans l'immédiat".

Je me suis donc permise de renvoyer un mail à mon DRH en lui précisant que je sollicitais un nouveau poste dans la société et que j'aimerais bien être prioritaire si toutefois une opportunité se présentait.

Je sais de source sûre qu'il n'y a aucun frein à réembauche après rupture conventionnelle. C'est au bon vouloir de l'employeur, si cela peut vous rassurer.

Comme quoi, quinze jours de réflexion, c'est peu au regard de tout ce que cela implique par la suite. Certes il ne faut pas de décourager mais pour ma part, cela restera une leçon et j'espère néanmoins en ressortir grandie.

J'ai appris également qu'il ne faut pas hésiter à se faire conseiller en période de doute ou de conflit, afin d'éviter l'impulsivité et le manque de recul.

Voilà pour mon expérience de la rupture conventionnelle!!!

Merci de vos témoignages,

Cordialement.
Dossier à la une