Mariage gris

ercamsmi - 12 sept. 2009 à 09:33 - Dernière réponse : Daniel238 1 Messages postés lundi 12 mars 2018Date d'inscription 12 mars 2018 Dernière intervention
- 12 mars 2018 à 18:00
Bonjour,
pouvez vous m'aider
je suis victime d'une manipulatrice perverse , que j'ai épousé au perou en novembre 2008.
j'ai passé 5 mois au perou pour faire toutes les demarches de mariage, transcription et visa pour elle.
je l ai connu sur meetic , mais elle m'a tellement manipulé sentimentalement , que je n'ai pas pu croire en l'arnaque.Arrivée en france en debut 2009 , elle a presque aussitot adopter une attitude agressive et je me suis aperçu trop tard qu'elle avait répandu dans tous le village et dans divers commissariat des accusations de violences de ma part. Je me suis meme rertouvé en garde à vue 36 h ! sans comprendre ce qui m'arrivait. Elle a disparu plusieurs fois , mais pensant à des crises d'hysterie passagère et soignable , je l'ai repris chez moi plusieurs fois .je sais aujourd'hui qu'elle avait un plan bien précis depuis le début et qu'eel à chercher à se débarasser de moi de manière rapide dès son but atteint: la France.J'ai vécu en regroupant tout près de 3 mois avec elle. elle cherche à présent à me faire perdre ce qu'il me reste dont ma maison à travers le divorce et toutes les plaintes qu'elle semble avoir déposé.je suis persuadé qu'elle s'est fait elle meme des marques pour tromper les autorités.c'est une excellente comedienne qui a abusé tout mon entourage en ne montrant sa vrai personnalité perverse et narcissique que seule avec moi. Elle est depuis des moi protègée par les associations de femmes battues et je suis encore convoqué cette semaine suite à une autre plainte.Je ne vois pas la sortie du tunnel , et je m'enfonce dans la depression. j'ai laissé toutes mes economie dans cette histoire et j ai perdu mon travailetant absent .son titre se terminant le 21 sept , puis faire un courrier demandant son expulsion? A qui ?
Je ne sais pas si elle a pu obtenir une extension.elle dit avoir trouver du travail à ses amies.elle vivrait chez un homme mais je ne sais pas comment la pièger.J'ai ecrit au procureur et enfin obtenu un accord des gendarmes pour déposer plainte pour mariage frauduleux.J'ai demandé l'annulation, mais c'est un long parcours du combatant .vais je m'en remettre...je ne peux baisser les bras ...mais il faut que le mental tienne...Si quelqu'un à connu ce genre de cas, Merici de m'aider......
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

nathxas64 8 Messages postés vendredi 11 septembre 2009Date d'inscription 12 septembre 2009 Dernière intervention - 12 sept. 2009 à 10:33
0
Merci
t'aider je sais pas car je vis la même chose que toi, mais te soutenir par contre oui. Moi non plus je ne sais pas quelles démarches faire, je suis dans la panade. Je ne trouve personne pour m'aider, me donner des conseils, me dire quoi faire. Je suis dans l'impasse. Comme tu le dis c'eszt un long combat et je pense que nous ne sommes pas prêt de nous en sortir. Moi j'ai signalé à la préfecture, tu fais un courrier que tu adresses ou dépose cela vaut mieux au service des étrangers à l'attention du préfet, et il m'ont conseillé de prendre un avocat pour me faire aider. La préfecture te demandera de monter un dossier pour prouver que tu as été manipulé. Si tu veux en parler plus amplement n'hésite pas !
Commenter la réponse de nathxas64
0
Merci
Ouf , c'est bon de voir qu'on est pas seul à s'être fait avoir!
même si ça ne donne pas de réponse.

Il semble que la justice soit bien au courant de ce type d'arnaque , mais se trouve confrontée à la toute puissance des associations de femmes battues qui sont très en vogue en ce moment.
c'est une bonne chose pour les femmes vraiment battues , mais cela ouvre une brèche juridique énorme ou s'engouffre des flots de profiteuses sans scrupule et qui n'hésitent pas à détriure une vie au passage et même la famille qui va avec.
Je vis sous medicament depuis 3 mois et essaye de m'en sortir , mais tous semble me faire entendre que c'est pratiquement perdu d'avance et que je suis le fautif pour être "aller chercher une étrangère...."

Il faudrait regrouper toutes les victimes dans notre cas et envoyer une pétition au ministère de l'intérieur car j'ai appris que le ministère de l'immigration ne pouvait rien faire!
donc toutes mes précédentes démarches seraient inutile...
est il encore temps? mon "vampire" à probablement obtenu un titre supplémentaire de séjour après le 21 sept mais de toute façon elle se cachera si ce n'est pas le cas.
Il faudrait la localiser , et après , je ne sais pas s'il est possible d'envoyer la gendarmerie la chercher....
Je trouve incroyable de m'être retrouvé en garde à vue avant même qu'une médecin viennent l'examiner.
n'y a t il plus de présomption d'innocence en France????
Je fais parti de ces nombreuses victimes, mais comme une personne a dit la police est souvent aveugle et avec un apriori favorable aux femmes, je peux meme dire que la police gere le dossier en fait et c est elle qui te fait trinquer, ces pauvres policiers pensent encore comme il y a 20 ans...le sexe faible c est la femme eux n ont pas evolues,ni les juges d ailleurs sauf sauf....si ils ont eu eux memes une histoire semblable
Commenter la réponse de ercamsmi
nathxas64 8 Messages postés vendredi 11 septembre 2009Date d'inscription 12 septembre 2009 Dernière intervention - 12 sept. 2009 à 12:40
0
Merci
il existe une pétition sur le site ANVI à ce sujet. Tu peux la télécharger et en suite tu l'envoies. C'est sur qu'il faudrait qu'on se regroupe pour se faire entendre, mais tu as raison ce n'est pas une partie gagnée d'avance. C'est très dur de se faire entendre à l'heure actuelle. Essaye tout de même via la préfecture de ton département ce que tu peux faire, voir si tu as un moyen de stopper son renouvellement.
Commenter la réponse de nathxas64
Daniel238 1 Messages postés lundi 12 mars 2018Date d'inscription 12 mars 2018 Dernière intervention - 12 mars 2018 à 18:00
0
Merci
Bonjour,

Je suis Québécois et j'ai aussi été victime d'une Pérouvienne arnaqueuse.
Commenter la réponse de Daniel238
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une