Enceinte pendant le divorce de mon compagnon

pongalou91 - 4 févr. 2009 à 11:12
tarasouris Messages postés 4141 Date d'inscription lundi 4 août 2008 Statut Contributeur Dernière intervention 21 janvier 2011 - 4 févr. 2009 à 14:16
Bonjour,

Voila je suis avec quelqu'un depuis 2,5 ans et il est marié. Depuis septembre il a quitté le domicile conjugal et nous habitons maintenant ensemble. La procédure de divorce est lancé et il passe en conciliation dans 2 semaines. A priori le délai pour le jugement peut etre long d'apres son avocate (entre 1 et 1,5 an).

Voila ma question. Nous souhaiterions avoir un enfant ensemble. Faut il attendre le jugement ou la conciliation suffit ? Est ce que ca peut avoir un impact sur le jugement (sur la pension ou la garde des enfants, etc) ?

Merci de m'éclairer....
A voir également:

1 réponse

tarasouris Messages postés 4141 Date d'inscription lundi 4 août 2008 Statut Contributeur Dernière intervention 21 janvier 2011 1 055
4 févr. 2009 à 12:05
Bonjour ,


Dès l' Ordonnance de Non Conciliation, les époux reçoivent officiellement du Juge le droit de résider séparément . Attention, ils restent mariés ( donc solidarité de dettes, emprunts, dans les deux sens etc ... ) jusqu'au divorce, certains de vos projets, comme immobilier, pourront être contrariés ... Les premières mesures ( garde des enfants, montant de la pension, etc, seront prises lors de cette audience, en fonction des conditions connues au jour dit ) .

Mais vous pourrez tout à fait avoir un enfant, puisque sa filiation sera différente, père et mère différents .

Si le divorce doit durer aussi longtemps que ce que vous en a dit l'avocat ! , c'est qu'il s'agit d'un divorce pour faute, probablement, et très conflictuel . Lisez sur Easydroit.fr, dans les différentes procédures de divorce, celle du divorce pour faute, et les conséquences que cela pourrait avoir, selon votre situation .

-------------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
0
Je pense que cette dame, qui a posé la question, se torture l'esprit pour rien comme vous le lui avez justement répondu.

Le devoir de fidélité persiste jusqu'à dissolution complète du mariage, mais les juges ne sont plus ceux du dix-neuvième siècle et ne considèrent plus comme faute majeure le fait d'avoir eu un enfant en instance de divorce, même en 83 je n'ai pas eu les torts exclusifs et pourtant j'étais enceinte après avoir obtenu l'autorisation de résidence séparée.
0
tarasouris Messages postés 4141 Date d'inscription lundi 4 août 2008 Statut Contributeur Dernière intervention 21 janvier 2011 1 055 > Marie S
4 févr. 2009 à 14:16
Re -


C'est juste ... " L'adultère " à lui seul n'est plus motif suffisant, d'ailleurs dans les discussions et projets de loi avant la réforme, il y avait un flou sur le fait qu'il fallait ou non conserver un divorce " pour faute " sur le sujet ...

Je fais la supposition d'un divorce pour faute, car d'une part l'avocat aurait plutôt dit : il vous faudra attendre maintenant 2 ans de séparation effective, en divorce pour altération définitive ... Avec le long et imprécis délai, on peut penser que l'épouse fera valoir l'abandon du domicile conjugal, de la famille, avec peut-être demandes de pension compensatoire, alimentaire, liquidation de biens etc etc ! et que l'avocat s'attend, au vu du dossier, aux conflits .

Donc je renvoyais Pongalou91 sur "Le divorce pour faute" afin d'en connaître déroulement et conséquences possibles pour le nouveau couple ... et attire l'attention sur le fait que, toujours mariés, Mme peut, l'accord tacite de son époux étant reconnu, contracter prêts et dettes qui lui retomberaient dessus, ou surtout de ne pas s'engager dans un achat immobilier sans prendre beaucoup de précautions, Mme pouvant réclamer sur un achat fait au cours du mariage, par exemple ...

------------------------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
0