Prime de naissance mutuelle [Résolu/Fermé]

Signaler
-
Messages postés
12587
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 août 2016
-
Bonjour,

ce message est un coup de gueule d'une travailleuse enceinte de la classe moyenne qui en MARRE de travailler autant ou plus, pour non pas gagner plus, mais PAYER plus et gagner toujours MOINS !!!
Bref, j'appelle ma mutuelle ce jour : IONIS (mutuelle cadre) qui m'indique qu'à cause de la Loi Fillon, je ne pourrai plus bénéficier de la prime de naissance accordée par la mutuelle, car celle-ci était assimilable à un avantage en nature, d'où sa suppression.
Est-ce la vraie raison ?
Et existe-t-il une compensation à cela par les mutuelles ou la CAF/SECU ?

Donc, déjà que nous n'aurons pas droit à la prime de naissance de la CAF car nos revenus dépassent leurs plafonds, nous nous demandons pourquoi nous travaillons autant ... pour vivre quotidiennement dans le stress et élever décemment nos enfants que nous ne voyons que le soir tard, et ne pas profiter du "système" !!!! quel mérite, quelle récompense ?! ...

Merci d'avance pour votre réponse

Une citoyenne désabusée !
A voir également:

4 réponses

Bonjour,

Quand on gagne suffisamment d'argent il est normal que l'état ne vous verse pas cette argent, hé oui c'est aussi ça la solidarité.
Vous êtes trop individualiste.
8
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 31566 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

C'est marrant ! J'ai exactement le raisonnement inverse ! :)
Je pense que l'individualiste est celui qui bénéficie des avantages du système. On a beau se voiler la face, bcp de gens en savent parfois plus sur le système et la façon de le contourner que les législateurs eux-mêmes ! Ils gagneraient à faire du conseil là dedans !
Donc ma conclusion c'est que ce sont justement ces personnes là qui sont individualistes.

Quand vous critiquez madame d'individualiste, je vous rappelle qu'elle paye des impôts et n'a droit à rien... tout pour elle est plus cher... Elle doit se loger dans un appartement sans loyer modéré, elle paye des taxes d'habitation plus importante alors qu'elle bénéficie du même service, etc., etc. Elle peut se gratter pour une place en crêche et une nounou lui revient vite à 700€ ou 800€ par mois, aides déduites bien entendu... Au final si on fait le compte, je ne sais pas si l'écart est aussi important qu'on veut bien le penser... Cela mériterait un calcul ! Tout ça pour dire que madame, par ses contributions, est finalement TRES LOIN d'être individualiste...

Bref, la conclusion à laquelle j'arrive avec ma femme est que face à cela, nous allons nous aussi faire tout ce que nous pouvons pour profiter du système... travail au noir, simulations de recherche d'emplois, etc. Ce qui nous permettra, si nos calculs sont bons, de pouvoir nous aussi bénéficier des primes et des aides qu'aujourd'hui nous finançons. En un mot nous allons nous aussi devenir INDIVIDUALISTE ! :)
Chère Popeye,
je suis dans la même situation que vous, avec la même mutuelle d'entreprise....

J'ai accouché le 11/11/08, et au mois d'Aout 08, j'ai pris contact avec la mutuelle afin de savoir si j'avais ou non des droits à cette fameuse prime de naissance. Une téléconseillère, me répond, qu'en théorie Oui, et que le montant de ma prime s'élevera à 550e, mais que je ne la toucherais qu'a une condition, que mon entreprise n'ait pas signé d'avenant au contrat de mutuelle avant de 1er jour du mois de mon accouchement... Jusqu'à là, pas de souci.

A la naissance de ma fille ( mon 3eme enfantà, je fais suivre un acte de naissance à mon employeur pour qu'il l'adresse à la mutuelle... et depuis pas de réponse, ni versement sur mon compte bancaire.

La semaine dernière, je prends donc contact avec I*nis pour savoir où en est mon versement, et là, à ma grande surprise, on me réponds que je ne toucherais pas de prime de naissance pour les même raison que vous...a savoir, loi fillon, applicable depuis le 1er juillet 2008 soi-disant....

Ce que je ne comprends pas c'est d'une si cette loi date effectivement de 2003:

- pourquoi ais-je touché une prime de naissance en juillet 2006, pour la naissance de mon 2eme enfant avec cette même mutuelle....????

- pourquoi en Août, une conseillère m'a affirmé que j'y aurais le droit, et que maintenant ce n'est plus le cas?

Je me demande quand même, si ce n'est pas un peu du grand n'importe quoi....
Bonjour,
Cette "loi Fillon" dont on vous a parlé, date en réalité d'août 2003. Les entreprises (ou CE, avec participation de l'employeur) qui avaient souscrit un contrat de prévoyance collectif avant la loi avaient jusqu'à cet été pour se mettre en conformité.
Voici le texte traduit en Français (...!) :
Le contrat santé doit être conforme au code de la Sécurité sociale.
Pour bénéficier des avantages sociaux (essentiellement la déductibilité sociale et fiscale des cotisations et / ou des prestations), les prestations doivent être complémentaires (et non supplémentaires) à celles de la Sécurité sociale ou préventives. Par exemple, pas de prise en charge de la participation forfaitaire de 1€ des nouvelles franchises médicales ou plus de garantie prévoyant un versement forfaitaire en cas de naissance (La prime naissance n'étant effectivement pas une prestation de la Sécurité sociale).

De nombreuses mutuelles ont joué le jeu en améliorant les fameuses prestations complémentaires (chambre seule, télé, etc.) mais d'autres ont amélioré leurs marges...
Ouais, je pense comme vous...

Pour ce qui est d'une compensation éventuelle, là, je ne sais pas.
Désolé.
vous m'excuserez mais j'ai l'impression que vous faites des enfants pour avoir une prime !!! je rêve !!!

pour ce qui est de la CAF la prime naissance le RF (RF = salaire - 10% ou frais réels selon) ne doit pas dépasser pour le 1er enfant 33.371 €, 2ème 40.477 €, 3ème 48.573 € et par enfant sup 8.096 €

cordialement
Messages postés
12587
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 août 2016
3 243
post de 2008!! inutile de faire remonter
Dossier à la une