CSG sur les allocations chômage 2022 : taux, exonération et taux réduit

CSG sur les allocations chômage 2022 : taux, exonération et taux réduit Voici les taux de CSG des allocations chômage en 2022, avec les exonérations et les taux réduits en dessous de certains plafonds de revenus.

Quels sont les taux de CSG sur les indemnités chômage ?

Les allocations chômage perçues par les demandeurs d'emploi indemnisés sont soumises à des taux spécifiques de CSG, avec des exonérations ou des taux réduits sous réserve que le revenu fiscal de référence (RFR) de l'avant-dernière année ne dépasse pas certains plafonds. Le chômeur inscrit à Pôle emploi perd le bénéfice du taux zéro si son RFR dépasse les plafonds pendant deux années consécutives.

Le taux de CSG peut être nul, réduit ou normal en fonction de la tranche de revenus dans laquelle se situe le demandeur d'emploi. Ces tranches correspondent aux plafonds suivants, qui ont été mis à jour en 2022.

  • RFR inférieur à 11 431 € pour la première part de quotient familial (+ 3 052 € par demi-part supplémentaire) : 0% ;
  • RFR compris entre 11 431 € pour la première part de quotient familial (+ 3 052 € par demi-part supplémentaire) et 14 944 € pour la première part de quotient familial (+ 3 990 € pour chaque demi-part supplémentaire) : 3,8% de CSG + 0,50% de CRDS ;
  • RFR supérieur à 14 944 € pour la première part de quotient familial (+ 3 990 € pour chaque demi-part supplémentaire) : 6,2% de CSG + 0,50% de CRDS.

Quel est le taux de CSG pour une personne seule ou un couple au chômage ?

Le tableau ci-dessous résume les taux de CSG applicables en 2022 aux indemnités chômages versées par Pôle emploi aux personnes seules et aux couples.

Taux de CSG Revenus pour une personne seule Revenus pour un couple
0% Moins de 11 431 € Moins de 17 535 €
3,80 % Entre 11 431 et 14 944 € Entre 17 535 et 22 924 €
6,20 % 14 944 et plus 22 924 et plus

Quelles sont les exonérations de CSG-CRDS sur les indemnités chômage ?

Les stagiaires de la formation professionnelle inscrits à Pôle Emploi sont exonérés de CSG et de CRDS. En outre, si l'application de la CSG-CRDS à l'indemnité chômage fait passer celle-ci sous le seuil du Smic brut, ces prélèvements ne sont pas appliqués.