Droits de visite et d hébergement

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 3 octobre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
3 octobre 2021
-
Messages postés
3811
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2021
-
Bonjour
Voilà je suis bipolaire ayant fait une crise importante lors de la séparation d avec le père de mes enfants j ai perdu la garde de mes enfants c est le père qui a l autorité parental .... étant en soin et suivis psy depuis 2 ans mon état est stable...je vois mes enfants une fois par mois en présence du père ... J ai fait une demande de droit de visite et d hébergement un weekend sur 2 ,avec l aide d un avocat ...est ce que quelqu'un peut me dire si j'ai des chances de les avoir....merci...

3 réponses

Messages postés
3811
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2021
5 981
bonjour
personne ne peut répondre à ce genre de questions : cela relève plus de l'art divinatoire ,de la boule de cristal
seul votre avocat peut le supposer et les services sociaux si vous êtes suivie
seul le JAF prend la décision
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 3 octobre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
3 octobre 2021

Je me suis mal exprimé cette question est plus dédié à des personnes ayant été dans ce cas ....je sais que c est vague comme question mais c est plus pour avoir des témoignages de personnes ayant vécu la même situation....
Messages postés
119972
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 octobre 2021
1 411
Bonjour,
Oui mais surtout suivez bien vos soins et traitements même si vous vous sentez stabilisée et asymptomatique
Messages postés
3811
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2021
5 981
personne n'est exactement dans votre situation ;il peut y avoir des personnes comme vous qui vont avoir un DVH et d'autres non..... chaque situation est différente
l'un va vous dire "vous avez des chances " et l'autre "vous n'avez aucune chance"
seule comptera la décision du JAF en fonction de vos arguments et de ceux de la partie adverse