Explication sur jugement et divorce a l'amiable

Signaler
-
Messages postés
764
Date d'inscription
mardi 25 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2021
-
Bonjour,
je voudrais savoir ce qu'on entend par "condamné aux dépens, ce qui inclus les sommes versées par l'Etat au titre de l'aide juridictionnelle" et de plus si on part sur un divorce a l'amiable peut on avoir deux avocats different et comment se passe la redaction de la requête conjointe et merci

5 réponses

bonsoir
merci pour moi il n'y a aucune liquidation ni bien commun et on est d'accord pour rien exiger l'un de lautre
Et en ce concerne " monsieur ...... condamne au depens lequels seront recouvrés selon les regles applicable a l'aide juridictionnelle " ????
Messages postés
764
Date d'inscription
mardi 25 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2021
277
Pardon oui c'est l'aide juridictionnelle qui règle
>
Messages postés
764
Date d'inscription
mardi 25 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2021

je me disais aussi ....
Messages postés
764
Date d'inscription
mardi 25 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2021
277
les conditions, c'est la difference de salaire entre époux principalement
Messages postés
764
Date d'inscription
mardi 25 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2021
277
Bonjour, premiere réponse vous êtes condamné a payer les frais, deuxième réponse oui il faut deux avocats
Bonjour comment ca payer je suis a l'aide juridictionnelle totale ??? sur le jugement est ecrit exactement
" monsieur ...... condamne au depens lequels seront recouvrés selon les regles applicable a l'aide juridictionnelle "voila
et dans votre deuxieme reponse c'est faux un seul avocat peut suffir ce que je demande c'est comment se passe la redaction de la requete conjointe
merci
Messages postés
764
Date d'inscription
mardi 25 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2021
277
si cela peut vous aider
Qu’est-ce que le divorce sans juge change ?
Chacun doit choisir un avocat différent et des rendez-vous à quatre (les deux époux et les deux avocats) pourront avoir lieu pour finaliser l’acte, la convention de divorce. Une fois signée par les époux, cette convention n’est plus homologuée par le juge mais simplement enregistrée chez un notaire.
Quelles clauses peut-on inclure dans la convention ?
Les avocats risquent d’être plus prudents dans la rédaction de la convention car il n’y a plus le contrôle du juge, et le notaire n’effectue qu’un contrôle formel. « La convention pourra être remise en cause notamment au motif du vice de consentement, notamment concernant la liquidation du régime matrimonial », analyse Michèle Bauer.

Chaque avocat devra faire attention à nommer tous les biens de chacun pour différencier ceux qui appartiennent à la communauté, de ceux qui appartiennent en propre à chaque ex-époux ; et même dans le cas du régime de la séparation de biens, il faudra vérifier qui a payé les travaux pour établir les créances. Concernant la prestation compensatoire, chaque époux devra être informé des conditions à réunir pour percevoir la prestation compensatoire.
merci pour la reponse justement quelles sont les conditions à réunir pour percevoir la prestation compensatoire ? merci
Dossier à la une