Émancipation sans accord parental

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 23 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020
-
Messages postés
20210
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2020
-
Bonjour,
Mes médecins ne veulent surtout pas que je retourne chez moi car mes parents sont néfaste pour moi car ils ne veulent pas mon bien. Mais je ne peux me faire émancipé sans l'accord de mes parents mais les médecins me parlent de me faire émancipé mais évidemment que mes parents ne voudront pas de plus je n'ai plus de contactes avec eux comment faire. Mes parents m'ont fait hospitaliser sur de fausse déclaration. Je vais donc rester hospitaliser sans aucune raison jusqu'à mes 18ans ?

2 réponses

Messages postés
20210
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2020
7 846
Si vraiment vos parents sont un risque pour votre santé, tant physique que mentale, vous pouvez contacter le 119.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F781

Si les faits sont avérés, ils vous aideront à porter l'affaire devant un juge, qui pourra décider de votre émancipation si il estime votre maturité et vos revenus propres suffisants , sinon, il pourra décider de votre placement en famille d'accueil jusqu'à vos 18 ans.

N'oubliez pas que vivre seul, ça coûte cher, et rare sont les bailleurs qui accepteront de louer à un jeune de 18 ans, et encore moins à une jeune émancipé.
Messages postés
68
Date d'inscription
lundi 9 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020
10
pourquoi ne pas prendre un avocat pour vous émanciper (il pourra obtenir l'accord de vos parents plus facilement que vous) ou être placée en famille d'accueil? c'est gratuit pour vous :

https://www.cidj.com/vie-quotidienne/justice/aide-juridictionnelle-qui-peut-en-beneficier

Pas de condition de ressources pour les mineurs

Vous aurez droit à l'aide juridictionnelle d'office si vous êtes mineur et que le litige vous oppose à vos parents, que vous êtes entendu par le juge aux affaires familiales ou par le juge des tutelles dans une procédure vous concernant (par exemple si vos parents se séparent et se disputent pour savoir où vous allez vivre…).
Dossier à la une