Droits de visite et d'hébergements - conflits autour du trajet

Signaler
-
 127 -
Bonjour,

Mon conjoint et moi-même recevons ses deux filles de 10 ans et demi et 14 ans un week-end sur deux et moitié des vacances scolaires. Jusqu'à l'année dernière, mon conjoint vivait à 10 km de chez son ex mais ayant tout deux un travaille spécifique, nous avons été muté à 90 km. Notre travail respectif est principalement basé les week-ends et le soir.

Compte-tenu de l'âge des enfants, nous souhaiterions qu'elles fassent le trajet seules après l'avoir fait toute l'année dernière ensemble. Elles gagnent en autonomie et sont heureuse de pouvoir s'émanciper un peu.

Nous avons fait une requête au JAF pour les trajets et il est stipulé dans la décision que le trajet est à la responsabilité de mon conjoint. Cependant, lors du premier week-end de septembre, son ex a piqué une crise monumentale et a refusé de laisser partir les filles. L'ainé s'est précipité dans l'école de sa soeur et la directrice a dû trancher et son ex a "fait l'effort de bouger ses fesses pour nous les amener" (enfin supplié sa mère pour faire le sale boulot !).

Depuis, il a fait une lettre à l'école interdisant l'ainée de récupérer sa soeur a l'école en prétendant que l'autorisation de laisser sortir la petite seule doit relever de l'autorité parentale partagée (qui n'existe plus du fait du divorce, depuis 5ans !).

Le souci comme je disais, c'est que nous travaillons tout les deux principalement les week-ends et soir et en fonction des horaires en région parisienne, cela nous demande minimum 4h A-R pour les récupérer et pareil le dimanche soir.

Devons-nous repasser devant le juge ? Que pouvons-nous faire ? Nous sommes épuisés de recevoir des mails de menaces tous les 15 jours de son ex hystérique !

Aussi, son ex touche environ 4500€ par mois, a nous 2, même pas 2000 €, le juge a quand même établi une pension à 200€... mais toutes nos demandes pour les filles (rachat de manteaux, chaussures etc) ne sont jamais entendus. L'année dernière, l'ainée est arrivé sans manteau fin octobre car le sien trop petit.
Le soucis avec la pension, ce n'est pas de payer, c'est que pour nous c'est double peine, car on doit compenser les manques de l'ex puisque le bien-être des filles prime mais à un moment, nos salaires ne sont pas extensibles non plus... Mais il semblerait que prendre des pass annuels chez disney sont plus importants que de racheter des chaussures potables aux enfants... Que pouvons nous faire ?

Merci pour votre aide !

2 réponses

Bonjour,

Votre conjoint a fait le choix de l'éloignement, donc il est normal qu'il prenne en charge le transport de ses filles.
Revoir les modalités de garde, comme les avoir moins souvent mais sur des périodes plus longues.
Exemples : toutes les petites vacances scolaires.

Le problème n'est pas de les prendre en charge. C'est le jugement et nous sommes d'accord avec ça. Le souci est que son ex refuse catégoriquement qu'il y aie écrit que c'est mon conjoint qui est responsable de la sortie d'école.
Son ex demande un droit de regard sur qui, quoi, comment (sans rien communiquer de son côté), nous envoie systématiquement des mails d'insultes les week-ends où les filles sont chez nous et avait installé une appli pour vérifier la position du téléphone de l'aîné.

Nous aimerions juste que les filles puissent voyager en août omise compte tenu de leurs âges respectifs...
nous envoie systématiquement des mails d'insultes
Faire une capture d'écran et un dépôt de plainte en gendarmerie.
Ou mettre ses messages en automatique dans les spams.
Dossier à la une