Demande d'informations sur mes droits

Signaler
Messages postés
21
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 août 2020
-
Messages postés
21
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 août 2020
-
Bonjour, suite à une séparation de pacs et devant notaire en 2019 ,le notaire avait indiqué a madame la renonciation à ses droit et avait été dit un arrangement amiable pour la pension alimentaire .
les 6 premiers mois ma fille de 15 ans vivait avec sa mère et ma fille 15 ans a voulue revenir habitée chez moi , elle est restée 6 mois a ma charge et scolarisée au lycée et un jour a fait sa crise et a demandée à sa mère de venir la rechercher sans me prévenir ni le lycée ou elle était scolarisée dont j'ai du les avertir et depuis ce jour ma fille ni sa mère ne veut plus aucun contact avec moi donc cela fait 1 an.
aujourd'hui j'ai reçu une convocation du J.A.F qui est a 1h30 de chez moi notifiant que madame demande une pension alimentaire de 250 euros car elle travaille mais gagne pas assez .
Donc il est marquer que madame gagne 1000 euros de son travail ,
moi il estime que je dois perçevoir 2000 euros mais avec 400 euros de repas payé par mon employeur pour me restaurer le midi donc cela fait 1600 euros en moins, sans compter les frais a ma charge de mon véhicule pour me rendre a mon travail 90kms par jours, et des facture divers crédit maison ,edf ext.....
Moi je pense avoir un salaire pas élevé et aucune aide et j'ai toujours participé à son éducation avant et ce sont eux qui ont couper les liens avec moi .
aujourd'hui ma fille a 16 ans et fait un contrat d'apprentissage en boulangerie rémunéré.

J'aurais une question ,
_Quels sont les choses à savoir sur mes droits pour me défendre ?

merci d'avance

bonne journée

2 réponses

Messages postés
16300
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2020
4 273
Bonjour

vous apportez vos justificatifs de charges et de revenus
et vous demandez à votre ex de vous fournir les siens, ainsi que les revenus de votre fille.

Et vous demandez qu'il soit prévu un montant plus bas
éventuellement à hauteur de l'arrangement amiable initialement prévu

Le juge décidera en fonction de la situation.

Vous pouvez également demander un droit de visite, qui sera difficile à faire appliquer si votre fille refuse. Mais qui montrera au moins que vous ne vous désintéressé pas
Messages postés
21
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 août 2020
1
merci pour les informations
Messages postés
21
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 août 2020
1
J'aurais d'autres questions ,
je viens d'appeler le centre d'information des droits et pour l'aide juridictionnelle je dépasse les ressources mensuel via le simulateur pour avoir une prise en charge et je n'ai pas la protection juridique avec mon assureur
Aussi il est notifié sur la requête par ces motifs "Condamner MONSIEUR X aux dépenses de l'instance qui seront recouvrés comme en matière d'aide juridictionnelle .

Madame a une avocate ayant l'aide juridictionnelle dois-je demander à son avocate pour qu'elle me fournisse ses documents de revenu , ainsi que les revenus de ma fille?

_Est ce que cela signifie que je payerais les frais tribunaux ?

_Est-il préférable que je prenne un avocat ?

_Combien me coûterais ce genre de prestations ?

merci d'avance
Messages postés
16300
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2020
4 273
La plus part des honoraires d'avocat sont libre, donc si voulez le prix il faut en interroger. quelques un

l'avocat n'est pas obligatoire

si elle a un avocat, c'est en effet mieux de communiquer avec l'avocat.
Messages postés
21
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 août 2020
1 >
Messages postés
16300
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2020

merci pour ces autres informations .bonne journée
Dossier à la une