Retraite fonctionnaire hospitalier

Signaler
-
 Nilsca -
Bonjour,
Je suis née en 63. Je peux prétendre à ma retraite à taux plein et sans décote au 1er/10/20. ( service actif puis sédentaire et ; enfants)
Mais j’aurai 57 ans et j’aimerais travailler ensuite à mi temps. Qu’en est il de ma pension dans ce contexte ? Merci.

3 réponses

Vous voulez parler de quelle pension ? Celle que vous percevrez de la fonction publique tout en retravaillant ou de celle du régime général à laquelle vous n'avez pas droit aussi tôt et que vous demanderez plus tard ? Travail à mi temps chez l'employeur public ? Avec ou sans la retraite que vous evoquez ? Le scénario envisagé n'est pas très explicite dans votre interrogation...
J’ai toujours travaillé pour la FPH.
Je prends ma retraite au 1er/01/21.
Je veux connaître mes droits à travailler quel que soit le %.
Merci.
Le tout premier travail que vous avez eu était un poste de titulaire à la CNRACL ? Aucune job d'été, même minime, pas de cotisation AVPF ? Etes-vous sûre de n'avoir aucune cotisation au Régime Général ? ça reste assez rare qu'une personne n'ait aucune cotisation au Régime Général et j'en vois beaucoup qui ignorent qu'ils y ont des droits et oublient d'en demander la liquidation, même si c'est très peu.
A ma connaissance, absolument rien ne s'oppose à ce que vous repreniez une activité après la retraite de la CNRACL, quelle que soit cette activité ce que ça vous rapporte. Et il n'y a aucune pénalité sur cette pension. Par contre, vous cotiserez obligatoirement sur cette nouvelle activité, et ça ne vous créera aucun nouveau trimestre quelque part et aucun nouveau droit à retraite.
Eh oui...j’ai eu mon concours d’entrée en 1982 alors que j’avais 19 ans et je n’ai jamais quitté la fonction Publique hospitalière.
La CNRACL m’a dit que je ne pouvais pas cumuler au delà de la différence entre ma future pension et mon dernier salaire. Ce qui fait moins de 400 euros, ce que je trouve un peu injuste.
Bien cordialement, Bonne soirée.
Surprenant... Vous avez atteint l'âge légal de 57 ans dans la catégorie active et vous aurez donc fait liquider tous vos droits à retraite puisque vous n'avez pas d'autre retraite de base. Dans ces conditions, il semblerait que vous remplissiez les conditions pour un cumul emploi-retraite intégral. Vous écrivez : 57 ans, taux plein, sans décote , ce qui laisse supposer que vous réunissez le nombre de trimestres d'assurance requis. Non seulement vous n'êtes pas limitée dans la possibilité de gain, mais en plus il n'est pas prévu de pénalité sur la pension CNRACL. Si vous allez sur le site de la CNRACL, il y a un petit paragraphe sur l'ensemble de ces conditions réunies qui a pourtant l'air assez clair : il me semble que vous êtes dans un cas où il n'y a pas de plafonnement sur le gain de la nouvelle activité.
C’est bien ce que je pensais mais j’avais voulu vérifier et donc fait un courrier avec mes identifiants ... j’ai donc pensé que le
Fait de partir avant 62 ans me pénalisait mais je ne comprenais pas que ça soit le cas alors que je pars avec le taux plein.
Dossier à la une