Mise à pieds conservatoire et rupture conventionnelle proposée ensuite

- - Dernière réponse :  Volta - 3 déc. 2019 à 13:10
Bonjour,
Je suis employé en CDI depuis septembre 2018 (autour de 2000 euros brut par an) et j'ai eu un grave problème de santé en septembre 2019 qui m'a valu un arrêt de travail. Lorsque j'ai repris le 28 octobre 2019, il m'a été remis une lettre de mise à pieds conservatoire (3 fautes reprochées), je suis rentré chez moi dépité et j'ai eu un rendez vous le 12 novembre suivant. J'ai réussi à prouver que la faute la plus grave était une erreur de la part de mon employeur et je lui ai dit que je voyais bien qu'il ne voulait plus collaborer avec moi et qu'une proposition de rupture conventionnelle aurait suffit mais il a refusé en disant qu'il devait voir avec son avocate pour poursuivre le licenciement pour faute...
Depuis, je n'ai aucune nouvelle de sa part mais j'ai constaté (avec l'aide d'un avocat) que pour les 2 autres fautes il avait établi de faux documents ....
Il a du, de son côté être informé par son avocate que le licenciement pour faute était sans doute abusif car il a fait envoyé par sa secrétaire un mail à mon intention le 02 décembre pour m'informer qu'il acceptait finalement la rupture conventionnelle et que la comptable allait faire le nécessaire ces prochains jours.
Que dois-je faire sachant qu'il va certainement me proposer le minimum au niveau des primes de licenciement, préavis et autre? Puis-je négocier et dois-je accepter?
Merci par avance de vos réponses.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
4183
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 décembre 2019
1141
0
Merci
Bonjour
De votre côté avez-vous envie de garder cet emploi ou pensez vous retrouver un emploi rapidement si vous le perdez ?
Parce que s'il ne veut plus collaborer avec vous mais que vous n'avez rien à vous reprocher et/ou que vous prévoyez des difficultés par la suite vous n'avez peut-être pas intérêt à lui offrir votre tête sur un plateau, il lui appartient de vous licencier.
Merci de votre réponse.
Pour vous répondre, suite à cela la relation est très tendue et il m'a bien fait comprendre qu'il trouverait le moyen de me virer !
J'ai bien l'intention de retrouver un emploi rapidement mais je veux qu'il entente que je n'accepterai cette RC qu'à certaine condition sinon il n'a qu'à aller jusqu'au bout de sa démarche et il n'aura rien de solide pour prouver que ce n'est pas abusif et non fondé comme licenciement.
C'est pour cela que je voudrait savoir ce à quoi je peux prétendre comme indemnités.
GKLONE
Messages postés
4183
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 décembre 2019
1141 > Volta -
Commenter la réponse de GKLONE
Dossier à la une