Tellement besoin d’aide

- - Dernière réponse : AN.Banker
Messages postés
3087
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
- 18 nov. 2019 à 10:00
Bonjour à tous, je me permets de demander votre avis qui semble éclairé et fiable contrairement à ma chère banquière...
Je gagne 1600€ par mois, bonne santé 38 ans, aucun crédit en cours. Mon conjoint 41 ans, 2300€, gros pb de santé innassurable a priori. Nous avons trois enfants, un loyer de 960€.
Bien sur nous rêvons d’acquérir notre maison pour une somme approximative de 250000€. Apport de 65000€ environ. Nous nous posons donc la question, doit on tenter de faire un crédit mais sans assurer mon conjoint, doit on tenter plutôt d’investir dans du locatif? Nous avons repéré une maison à 200000€ avec loyer à 750. Que faire, j’ai vraiment besoin de conseils non intéressés car ma banquière a juste essayé de me vendre une assurance et ne savait pas que la maladie de mon mari Est non assurable... bref. Merci mille fois de m’avoir lue et du temps que vous me consacrerez
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour,
ma banquière .............ne savait pas que la maladie de mon mari Est non assurable. : normal elle n'est ni médecin ni médecin-conseil assurance
ma banquière a juste essayé de me vendre une assurance : non, mais une assurance qui couvre l'emprunteur pour un crédit, donc une garantie pour vous et non pour elle.
La meilleure chose est de déposé une demande d'adhésion à l'assurance et vous aurez la bonne réponse.
Cdt.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25033 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

AvaAva
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 15 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2019
-
elle m'a dit moi madame, j'ai 20 ans de métier c'est sur vous serez assurée; faux aéras ne nous prend mm pas niveau3
l'assurance qu'elle me proposait n'est pas pour la maison mais pour les accidents de la vie, donc à la boulangerie si je dis que ma situation financière est déjà juste pour une baguette, j'entends qu"on évite de vouloir me rajouter un pain au chocolat que je n'ai nullement demandé juste parce que ca lui rapportera du fric! temps perdu et pas de réponse efficace à mes demandes!
Commenter la réponse de papossible
Messages postés
3087
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
1503
1
Merci
Bonjour,

En contrat de prêt immobilier, soit vous fournissez une assurance emprunteur, soit un bien équivalent en hypothèque soit vous nantissez une assurance vie ou autre pour rassurer la banque et/ou l'organisme garant du prêt.

Si vous n'arrivez à fournir aucun des trois, la banque ne vous financera pas. La banque si même la convention AERAS ne vous suit pas, considérera que vous serez seule emprunteuse vu le risque. Et avec 1600€ par mois, 3 enfants à charges, un loyer de 960€, vous n'avez aucune capacité d'emprunt.

De plus, l'investissement locatif est rarement possible si vous n'êtes pas déjà propriétaire de votre résidence principale. Sachant que sur les 750€ de loyer, la banque considérera au maximum que les 2/3 soit 500€ par mois ça réduit la capacité d'emprint.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25033 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

AN.Banker
Messages postés
3087
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
1503 -
Je comprends que cela soit frustrant. Je vais, venant de la finance, vous faire un message assez cru mais qui vous fera comprendre pourquoi vous ne pouvez pas trouver de financement. Ce n'est qu'une question de point de vue et de responsabilité. J'espère qu'il vous apportera une compréhension de la situation.

Déjà pour rappel, les banques sont des entreprises privés. Comme toute entreprise, elles sont libres de contracter avec qui elles veulent et, même si en ce moment elle ne gagne pas grand chose dessus, elles veulent faire des profits.
Dans son calcul menant à la décision et qui vient dans la balance, elle a son coût du risque. Il est réel, c'est à dire que lorsque la banque va vous prêter de l'argent, elle va décaisser également une certaine somme dans ses fonds propres pour assurer sa "stabilité" (pour faire court), le RWA pour ceux qui souhaitent faire des recherches. Ce montant varie de plusieurs paramètres et l'absence d'assurance (ou d'hypothèque, etc) va augmenter l'un deux, la probabilité de défaut, ce qui fera exploser le compteur et rendre à coup sur l'opération non rentable et certainement à perte, même si le crédit se déroule bien jusqu'au bout.

La banque doit aussi se protéger du risque de crédit, elle veut se protéger en cas d'impayé de votre part. De son point de vue si votre conjoint n'est pas assurable ni même par la convention AERAS, c'est la confirmation qu'un risque de santé important existe, elle voit un risque de probabilité élevé que durant la vie du crédit votre conjoint décède si elle accepte de vous financer sans assurance. La conséquence pour vous et la banque va aussi dans votre sens, c'est qu'elle estime un fort risque que vous vous retrouviez en situation de surendettement, à devoir payer un loyer et des charges pour un foyer de 4 personnes, seule. Alors que si une assurance était là, elle prendrait en charge au moins 50% de la mensualité de crédit. La banque ne peut pas pour elle comme pour vous vous accorder ce financement.

Tout repose ici sur la décision des assureurs et c'est là que je vais revenir sur "la question de point de vue"

Imaginez demain un ami d'un ami vous demande de l'aider et de lui prêter de l'argent, 20000€ par exemple. Il vous dit qu'il vous rembourse sur 10 ans. Sauf que vous savez que cet ami à une maladie incurable à un stade avancée. Quelle serait votre décision ? Peut être que le connaissant vous auriez de la compassion à lui prêter, même si j'en doute. L'assurance elle ne vous connait pas du tout, elle n'a comme vous pouvez l'imaginer et comprendre pas cette compassion, elle ne voit que son profit (comme toute entreprise même si pour la banque c'est moins bien vu), et elle voit le risque. elle voit dans ses statistiques que cet ami qui à ce stade de la maladie à x% de probabilité de décéder dans les 10 ans. Si cela dépasse son seuil de décision, elle ne donnera pas suite. Et elle se base sur des modèles statistiques pour tout. Elle ne va pas assurer n'importe quel risque c'est aussi une entreprise privée.

Après c'est à vous de voir suivant la santé de votre conjoint, si vous comprenez que l'assurance puisse refuser. Si vous le comprenez et comme énoncé, l'opération pour la banque lui sera non seulement pas rentable voire certainement elle perdra de l'argent et pire, elle risque que vous fassiez défaut dans le paiement.
Ça reste de la discrimination. Et ma banque se base sur un risque et malgré tout les statistiques sont en faveur de beaucoup de malades avec une espérance de vie parfois normale...
Pour le nombre de gens assurés qui boivent et roulent comme des fous... de plus quoiqu’il arrive avec ou sans’ mari il faudra bien que je me loge. Donc je payerais , un crédit de 500€ sur un salaire de 1600 ne semble pas incongru au regard des aides existantes pour les familles de nos jours ...
Il n’existe donc aucune solution pour nous pour avoir un jour un bien à nous et nous serons triplement discriminés puisque nos enfants n’auront pas’ d’héritage et que retraités nous paieront un loyer donc seront appauvris . Bref je sais bien que je parle de gens qui ne pensent qu’à largent et qu’il n’y a aucun espoir que ça bouge ! Mieux vaut être riche alors
AN.Banker
Messages postés
3087
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
1503 -
Bien sur il s'agit d'argent. Ce n'est pas un service publique et aucune entreprise ne souhaite proposer un service qu'elle sait déjà à perte.
Discrimination non. Aucune assurance ne serait être obligé d'assurer un risque déjà existant sinon pareil soit l'assurance n'existerait pas soit ce serait un service publique. Pour que le niveau 3 de la convention vous ait été refusé c'est qu'il y a un gros risque pour l'assureur.
Voyez un courtier pour avoir un autre avis
Vous semblez vous y connaître, puis je me permettre de vous demander s’il existe des solutions ? On me parle de nantissement Durance vie, nous avons effectivement 70k de côté dessus mais comment les utiliser ? Prendre un viager? Un studio à louer? Dans 2 ans je gagnerais 2000 € puis que j’évoluerais donc à ce moment cela sera-t-il possible ? Merci de votre attention
AN.Banker
Messages postés
3087
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
1503 -
Je vous ai répondu à votre message privé. Pour votre apport, il serait peut être mieux en collatéral du prêt et non en apport. Les banques peuvent financer 100 ou 110% du montant du bien.
Commenter la réponse de AN.Banker
Messages postés
20646
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
4259
0
Merci
Bonjour,

Vous avez entendu parler de la convention AERAS ?

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F20520

Cordialement,
AvaAva
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 15 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2019
-
nous avons été refusés niveau 3
Valenchantée
Messages postés
20646
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
4259 -
Oh désolée. Effectivement, si l'AERAS vous a refusé, il y a peu de chance que vous trouviez une assurance.

Pour ce que ça vaut, ce site énumère des solutions pour emprunter sans assurance (alors que pour vous, il n'y a qu'un emprunteur sur deux qui ne sera pas assuré) : https://reassurez-moi.fr/guide/pret-immobilier-sans-assurance
Commenter la réponse de Valenchantée
Messages postés
2933
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
5 décembre 2019
3077
0
Merci
bonjour

dans la pratique si le mari ne peut prétendre à une assurance au vu de sa santé la banque étudiera les revenus en prévision du décès éventuel du mari ... donc la capacité de l'épouse à payer par elle même le crédit seule.....les comptes seront vite faits....votre mari a t il une assurance vie qui pourrait éventuellement combler sa part de crédit en cas de décès?...ou une assurance invalidité si il ne peut plus travailler? en gros le jour du décès de votre mari ou de son invalidité le crédit sera t il payé quand même? si non la banque (aucune banque..) ne vous octroiera un crédit si important...tout est une question de prévision de paiement du crédit ou non....
AvaAva
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 15 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2019
-
il a une assurance vie mais la totalité de notre apport est dessus...
Commenter la réponse de jodelariege
0
Merci
Bonsoir AvaAva,
Vous avez reçu toutes les explications: elles sont très claires et explicites . Non ce n' est pas possible
d 'emprunter sans assurance dans cette situation . Moi en invalidité depuis quelques années , mon époux en maladie depuis 2 ans , je n' ai pas pu acheter un salon en" 10 fois sans frais" qui valait 35% de notre revenu mensuel.... c 'est comme ça : on ne prête pas aux malades . il faut l' accepter ... pas le choix

Mais ne désespérez pas : ma réponse n' est pas juridique , ni financière mais c 'est une ouverture à réflexion.

Avec 70k vous pouvez investir dans un petit studio à louer + un garage fermé , soit plusieurs garages fermés à louer , cela vous fera un capital ( qui ne fera qu'augmenter) et un revenu qui compensera le loyer si vous devez vous retrouvez seule .
Alors oui il y a des charges de copro , oui il y a des impots (17.2%) , mais le capital est là .
Investir c' est aussi des frais de succession en cas de decès d'un des deux parents . soyez prudente allez voir un notaire.

Courage , courage il y a toujours des solutions
Commenter la réponse de cath
Dossier à la une