Rupture periode d essai apres démission

- - Dernière réponse :  Arnaquebis - 23 oct. 2019 à 10:44
Bonjour,
J ai démissionné de mon emploi (CDI depuis 6 ans) avec une promesse d embauche. Mon nouvel employeur souhaite mettre fin à la période d essai avant 65 jours travaillés. Ayant cotisé auparavant plus de 3 ans, il semble que j ai droit au chômage, mais pôle emploi me dit que non car il y a une interruption de 3 jours entre la démission et mon nouveau contrat.
Cependant les textes que j ai lus ne mentionnent pas cette interruption. La condition semble être : 3 ans de cotisation ininterrompu jusqu à la démission.
Quelqu un pourrait-il me renseigner.
Merci par avance.
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour,

Cas n° 11 - Démission d'un salarié justifiant d’une période totalisant 3 années d'affiliation continue, motivée par une embauche à laquelle l’employeur met fin dans un délai de 65 jours travaillés (Acc. d'appli. n° 14 du 14/04/2017, chap. 2 § 5)
Les personnes justifiant de 3 années d'affiliation continue au régime d’assurance chômage (RG 14/04/2017, art. 3) et ayant démissionné de leur emploi pour reprendre une activité salariée à durée indéterminée concrétisée par une embauche effective à laquelle l'employeur met fin avant 65 jours travaillés sont en chômage involontaire.
La condition de 3 années d’affiliation consécutives s'apprécie à la date de fin du contrat de travail résultant de la démission.
Lors de la recherche des 3 années d'affiliation continue, doivent être retenues toutes les périodes accomplies dans une ou plusieurs entreprises ou établissements, à condition qu'il y ait continuité des périodes d'emploi dans ces 3 ans.
A cet effet, sont prises en compte toutes les périodes d'activité salariée exercées auprès d'un employeur privé ou public visé à l'article L. 5424-1 du code du travail, de même que toutes les périodes d'activité salariée exercées dans un autre Etat de l'Union européenne, de l'Espace économique européen ou dans la Confédération suisse, par un ressortissant de l'un de ces Etats (Circ. Unédic n° 2010-23 du 17/12/2010).
S'agissant d'un ressortissant d'un Etat tiers, sont prises en compte les périodes d'activité exercées dans un autre Etat de l'Union européenne à l'exception du Danemark et du Royaume-Uni (Règl. UE n° 1231/2010 - Règl. CE n° 859/2003 pour le Royaume-Uni).

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25686 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Arnaquebis
Dossier à la une