Loi pour un préavis

- - Dernière réponse :  Peggy - 17 avril 2019 à 11:59
Bonjour,
J'aurais aimé avoir une réponse. J'ai envoyé mon préavis de départ le 1 avril 2019 en recommandé avec accusé de réception à mon bailleur. Mon préavis étant de 3 mois je suis censé quitter mon logement le 1 juillet voir le 3 à date de réception. Mais mon bailleur veut que je quitte cet appartement le 28 juin.. A t'il le droit??
Merci d'avance pour votre réponse.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
13268
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2019
4756
3
Merci
Mon préavis étant de 3 mois je suis censé quitter mon logement le 1 juillet
FAUX : c'est la date de réception du recommandé qui indique le début du préavis.
Si le préavis est retiré seulement le 15 avril, le préavis de 3 mois dure jusqu'au 15 juillet....

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 19405 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de anemonedemer
2
Merci
Bonjour,

Le délai court à partir du jour : de la réception de la lettre recommandée par le bailleur.
Donc 3 mois de date à date, que le bailleur soit d'accord ou pas vous êtes dans votre droit.
Commenter la réponse de Tournesol
Messages postés
71762
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 avril 2019
7998
1
Merci
C'est bien la date de réception qui vaut, en effet.
Donc => 3 juillet.


--
En toutes lettres dans ma réponse.
Le délai court à partir du jour : de la réception de la lettre recommandée par le bailleur.
BmV
Messages postés
71762
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 avril 2019
7998 > Tournesol -
C'est bien la date de réception qui vaut, en effet, on est bien d'accord.
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
18217
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 avril 2019
5788
1
Merci
Mais mon bailleur veut que je quitte cet appartement le 28 juin.. A t'il le droit??

Moi je veux faire l'amour avec Brie Larson.
Et vous savez quoi, j'ai le droit de vouloir.
Pire j'ai même le droit de lui demander.
Mais en aucun cas, je n'ai le droit d'imposer.

Pour remettre les choses en perspectives :
Le 28 juin est un vendredi. Le 1er juillet un lundi, et le 3 juillet un mercredi.

Soyons sincère, je doutes qu'entre le 28 juin et le 3 juillet, ça change grand chose pour vous, et vous n'avez aucun intérêt à refuser. Bien sur, vous pouvez négocier cela à votre avantage. Le minimum c'est que vous payez jusqu'au 28 juin même si l'appart n'est pas reloué. Les plus couillus demanderont par écrit à cesser de payer au 15 ou au 1er.

Il faut aussi bien prendre en compte l'état des lieux de sortie.
L'état des lieux de sortie accompagne votre départ définitif des lieux. Vous remettez les clés au bailleur et ne pouvez plus rentrer dans le logement. Même si vous continuez de payer jusqu'à la fin du bail (sauf si un nouveau locataire entre dans les lieux).
Sauf que l'état des lieux de sortie, c'est un rendez vous, qui se prends en accord avec le bailleur.
Donc il faut réussir à trouver le jour entre le déménagement et la fin du bail quand le bailleur est disponible.

Donc si le bailleur n'est pas disponible entre le 29 et le 3, il peut vouloir poser l'EDL de sortie le 28, et donc effectivement le 29 vous ne pourrez pas accéder au logement.
Si c'est trop tôt pour vous , l'état des lieux se fera le 4 ou le 5, et devrez payer le loyer pour ces jours en plus (avec le risque que ça passe en indemnité d'occupation à 3 fois le montant du loyer).
Merci pour votre réponse.
Ce que ça change pour moi c'est que après le 28 il y a un week-end qui va me permettre de déménager tranquille et pas 1 semaine avant. Et pouvoir également faire le nettoyage des lieux les jours suivants !
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une