Traiter quelqu'un de "nazi" ou "facho" en public/privé

-
Bonjour,

Je connais les peines encourues par quelqu'un qui insulte en privé ou en public, conformément à ce qui est écrit ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32077
Mais la sanction est-elle plus lourde quand on traite quelqu'un (ou quand on se fait traiter) de facho/nazi ? Je ne crois pas mais au vu de certaines actualités récentes je me posais juste la question, savoir si ça peut passer pour une forme de diffamation, que ce soit dans un cadre public ou privé.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
3248
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Dernière intervention
20 mars 2019
607
2
Merci
les peines sont les mêmes pour la diffamation.

c'est plus une injure selon moi.

une telle insulte envoyée par exemple par sms ou par email à un seul destinataire (l'insulte vise le destinataire) n'est pas répréhensible faute de perte du caractère confidentiel, voir http://www.loi1881.fr/courrier-diffamatoire-envers-destinataire

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24205 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci. Si objection il y a de la part de connaisseurs c'est le moment de se faire entendre.
Commenter la réponse de PA486
0
Merci
Bonjour, mais donc pas d'amende de 38€ (est-ce qu'on prend le temps d'enregistrer ces plaintes généralement ou on "s'en fout" ?)
Je me posais les mêmes questions, quid du terme "puceau" ? Est-ce que ça ne constitue pas une attaque vis-à-vis de l'identité sexuelle, par conséquent pénalisable ? (Mieux vaut prévenir que guérir.) J'imagine bien sûr un cas où on a des preuves (message par ex).
Bonjour, drôle de questionnement. Non, "puceau" n'est pas considéré comme une atteinte à l'identité sexuelle, donc pas différent d'une autre injure.
Commenter la réponse de Mlanie
Dossier à la une