Quelle solutions, sans diplome , sans emplois

- - Dernière réponse :  gitane2229 - 7 févr. 2019 à 08:37
Bonjour,

J’aimerais avoir vos avis svp car je suis dans une situation critique !

J’ai 23 ans , à partir de mes 16 ans j’ai quitter l’école car ce n’étai Pas pour moi ( je regrette aujourd’hui ) , depuis mes 16 ans j’ai à peine travailler 2 mois et demis en tant que vendangeur et préparateur de commandes.

Je suis sans diplômes, sans bac , sans formation , sans emplois , sans permis de conduire , aucunes compétences professionnelles !

Je souhaiterais savoir comment vous avez fais pour vous en sortir , je suis dans une région où il manque cruellement d’emplois ( gard ) , malgré mon petit CV j’en ai déposé un peu partout , ca dois faire 1 ans et demis que j’en depose sans jamais avoir de réponses positives je deviens fou!

Je vie sur le dos de mes parents , de mes proches , j’en peux plus j’ai aucune liberté , je me sent emprisonné et sans solutions j’ai aucune idée de quoi faire !

L’année dernière j’ai fais une garantie jeune en me disant que tout allait s’arranger , mais non , pendant 1ans j’ai toucher 480€ par mois , ils nous obligeaient à chercher des stages ( ce n’est pas rémunéré) si non notre rémunération allait être suspendue définitivement, j’ai donc chercher des stages , j’en ai trouver 1 ( pour 1 mois ) mais tout le reste m’ont refuser donc m’a garantie jeune a été couper , de plus , celà avait des conséquences sur les aides etc de mes parents donc ce n’était pas une solutions du tout ..

Je voudrais des conseils svp , je suis inscrit dans les interims , pôle emplois , mission locale mais vain , aucune réponse positives .. plus jeune je voulais rien faire le travaille etc ne m’interessai Pas , mais il est arriver un moment où j’ai eu le déclic de m’en sortir j’ai donc chercher énormément sans jamais trouver d’emplois , je me suis donc rendu compte que la région était vraiment précaire , j’ai décidé d’aller un petit moment dans le nord dans ma famille pour voir si la haut je pouvais m’en sorir et effectivement 1 mois après être arrivé j’ai trouver un emplois en usine mais la vie la bas ne me plais pas et j’était loin de tout mes proches donc j’ai quitter mon emplois pour revenir dans le sud , déterminer à travailler ,

Mais malheureusement depuis , rien , aucun patron ne me donnes de nouvelles , j’ai peur pour mon avenir et pour mon présent,

Si vous avez des conseils n’hésite pas svp j’en ai grandement besoins , si vous êtes de la région et que vous avez une solution je suis prenneur de suite ..

Merci de m’avoir lû , j’espère que je vais pas couper l’espoir à ceux qui sont dans la même situations que moi ...
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
1943
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Dernière intervention
18 février 2019
1497
2
Merci
bonsoir ; vu qu'on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre je vous conseille de retourner la où vous avez trouvé du travail ... quand on veut absolument travailler on accepte ce qui se présente même si c'est loin de la famille ... surtout en ayant aucune formation ,aucun diplôme...
si il n'y a pas de travail pour une personne sans diplôme dans votre région changez de région......

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28195 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de jodelariege
Messages postés
17774
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 février 2019
5331
1
Merci
J’ai 23 ans , à partir de mes 16 ans j’ai quitter l’école car ce n’étai Pas pour moi ( je regrette aujourd’hui )
Je vie sur le dos de mes parents

23 ans, ce n'est pas trop tard pour reprendre l'école, surtout quand les parents sont là pour vous héberger.

1 mois après être arrivé j’ai trouver un emplois en usine mais la vie la bas ne me plais pas
Si vous voulez qu'on vous prenne au sérieux, évitez de dire ça.. Parce que la réaction de tout le monde sera la même, à savoir qu'en fait, vous ne voulez pas travailler, vous voulez juste qu'on vous donne de l'argent.

Des solutions y'en a trois :
1- Vous retournez à l'école. Que ce soit assis sur le banc, ou virtuellement derrière un ordinateur. Plus ça va plus les diplômes sont nécessaire. Sans le bac, n'espérez pas trouver un boulot qui vous plaise. Jamais.

2- Vous prenez n'importe quoi n'importe où. Quand je ne trouvais pas de boulot sur Nantes, j'ai trouvé sur Paris où je ne connaissait absolument personne (ni famille, ni amis). J'ai passé les premières semaines à l’hôtel. Tant que vous n'avez pas 2 ans d'expérience, vous ne pourrez pas espérer trouver où vous voulez.

3- Vous vous mettez en couple avec quelqu'un qui travaille et qui tolère que vous restez à la maison à jouer a Candy Crush (tant que vous réchauffez le lit la nuit). Dans notre société, c'est parfaitement acceptable pour une femme, et si ça fait encore tiquer pour un homme, c'est possible aussi. Personnellement, je ne vois pas trop la différence avec la prostitution (ça veut pas dire que j'y suis opposé) Mais bon, manifestement, je dois être un cas isolé parce que ça ne semble pas gêner les bien pensants qui hurlent sur la prostitution. Bien sur, le problème, c'est que le jour où la personne chez qui vous résidez décide que finalement vous n'apportez pas assez, et décide de vous mettre dehors, vous n'êtes pas plus avancé.

Bien sur, vous pouvez mixer les solutions.
Commenter la réponse de dna.factory
0
Merci
bonjour, Si vous n'avez pas le permis, comment pouvez vous vous déplacer, à moins de trouver un emploi "en traversant la rue"....

Il faudrait envisager de passer le permis. IL existe des solutions pas chères, justement pour les gens qui n'ont pas les moyens, il me semble que c'est une auto école solidaire, j'ai vu ça en me promenant un jour.

Si vous trouvez un travail, il est possible qu'on vous demande de conduire, et sans permis, ça vous bloque.

Il existe une infinité d'emplois, qui ne demandent pas de diplôme : serveur, société de nettoyage, livreurs de pizza (en mobylette le plus souvent). Ce sont des emplois alimentaires certes, mais ça permet de subvenir à ses besoins, et de se constituer quelques économies indispensables.

Vous pouvez aussi suivre des formations rémunérées, notamment à l'AFPA et apprendre un métier. Il faut essayer de voir quels domaines vous intéressent.
A l'AFPA, les gens sont logés lorsqu'ils ne sont pas sur place.

Si vous êtes assez adroit et bricoleurs, il y a aussi des possibilités dans pas mal d'entreprises artisanales : notamment les poseurs de fenêtres pour ne citer qu'eux.
Et là, le bac est loin d'être indispensable, si vous êtes solide et musclé.
Il y a aussi les "drive" des hypermarchés.
Et il ne faut pas hésiter à se présenter en personne chez les employeurs, en plus des CV qu'on envoie. Et bien sûr, avec un look classique, ça passe toujours mieux.
Faites attention à l'orthographe lorsque vous adressez des CV. C'est toujours mieux de faire "bonne impression". On minimise bien trop ce détail qui n'en est pas un.

Reste à voir comment passer le permis, car de nos jours, il est difficile de travailler sans, même si on ne s'en sert pas tous les jours. D'ailleurs dans un CV, on l'indique.

Il faut se dire aussi que le boulot, ce n'est pas le club med, et lorsqu'on commence et qu'on ne connaît personne, les premiers jours sont parfois un peu difficiles.

A noter aussi que sans travail, il est très difficile de trouver un logement. Donc si vous trouvez un travail pas trop loin de chez vos parents, ce sera tout bénéfice pour vous, même si vous participez un peu au frais.

Il faut voir aussi, l'agriculture qui manque de bras. On vous montrerait un peu comment conduire un tracteur, ce qui vous ferait un début d'apprentissage de la conduite gratuit (précisez bien à l'employeur que vous n'avez pas le permis°; à noter que le permis n'est pas obligatoire pour conduire un tracteur.

Vous pourriez un peu bûcher le code sur le net, même si on en connait une bonne partie en général, rien qu'en voyant conduire les autres ou en roulant en mobylette ou en vélo. Mais il faut compléter c'est sûr. Tout ce que vous aurez appris avant, ça vous aidera.



Si vous parents vous logent et vous nourrissent, c'est une grande aide pour vous.
Commenter la réponse de marc
0
Merci
Bonjour.

"Je n'ai aucune idée de quoi faire !".....
Vous voilà depuis 6-7 ans sans activité, et vous ne sauriez pas toujours vers quoi vous orienter.
Désolant de lire vos propos dans lesquels il ne ressort que du négatif.

Conseils :
- avec Pôle Emploi, voir à passer dans différentes entreprises (1 semaine/entreprise) afin de vous rendre
compte de l'activité, et vous orienter vers un secteur économique,
- puis dans second temps, faire une formation courte (moins de 1 an) en alternance (cours et entreprise),
- recherche d'un travail ou installation en microentreprise.

Reste à vous armer de courage.
Commenter la réponse de gitane2229
Dossier à la une