Quels seront mes revenus ?

- - Dernière réponse :  gitane2229 - 3 févr. 2019 à 13:36
Bonjour,
J'ai dans l'idée de me mettre auto entrepreneur afin de facturer des prestations de services.

Je voudrais savoir comment cela se passe en se qui concerne les revenus.
Imaginons que je fais une facturation à hauteur de 1200€, j'ai donc des cotisations sociales à hauteur de 264€, se qui me fais un revenu de 936€

Ma question est, ces cotisations sociales sont-elles les seuls taxes ? En fin d'année au niveau des impôts comment cela se passe t-il ? Dois-je payer encore quelques choses ?

Les 936€ c'est bien mon "salaire" ?

Merci,
Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Messages postés
906
Date d'inscription
lundi 25 juin 2018
Dernière intervention
18 février 2019
191
0
Merci
Bonjour,
Voilà un site spécialisé qui répondra à vos questions, il y a même un forum ;)
https://www.auto-entrepreneur.fr/regime-social/charges-sociales.html
Commenter la réponse de zachuka
0
Merci
Quelqu'un d'autre n'ayant pas de réponse bateau ? ^^
zachuka
Messages postés
906
Date d'inscription
lundi 25 juin 2018
Dernière intervention
18 février 2019
191 -
Merci pour l'appréciation ! très sympa !!et méprisant !
Je vous donnais juste une piste ...car visiblement vous n'y connaissez pas grand chose, vu que vous confondez cotisations sociales et impôts .......et parlez de salaire ...!
Hello, sorry.
Se que je recherche, ce sont des réponses "claires" de personne auto entrepreneuses, toutes les infos je les ai lus, j'aurais du commencer par la ^^

J'ai bien précisé "salaire", j'aurais du dire "revenus personnel".

En se qui concerne les impôts, je ne les confonds pas, je sais que ce sont deux choses différentes, se que je me demande, c'est, si il est possible de payer ses cotisations sociales et les impôts au même moment, je pense faire les cotisations sociales sur une bases mentuelle et non trimestrielle ^^

Désolé si vous vous êtes sentis méprisé :) ce n'étais pas mon intention.
Commenter la réponse de Alphonse
0
Merci
Bonjour.

264 : 1200 x 100 = 22%
Ces 22% ne correspondent qu'aux cotisations sociales (maladie-maternité, allocations familiales, invalidité-décès, retraite de base et complémentaire, CSG et CRDS).

Se rajoutent :
1/ CFP Contribution formation professionnelle
0.20% si prestation de services commerciale, ou
0.30% si prestation de services artisanale

2/ Taxe pour frais de chambre
0.044% (CCI) si prestation services commerciale
0.480% (CMA chambre métiers et artisanat) si prestation services artisanale

Puis, votre question concernant l'impôt sur le revenu, il existe bien le versement libératoire sur encaissements-clients réservé aux micro-entrepreneurs dont les revenus de n-2 sont inférieurs à un plafond. De plus, il faut exercer une option dans les délais impartis.
A défaut d'avoir opté pour ce prélèvement, vous paierez l'impôt sur le revenu au vu de votre déclaration annuelle.
D'ailleurs si votre installation remonte à 2017 ou avant, vous subirez un prélèvement bancaire pour votre impôt sur le revenu à compter de janvier 2019.
Commenter la réponse de gitane2229
0
Merci
Bonjour,
Merci pour ces réponses.

L'activité n'est pas encore créé.

C'est bien se que je me demandais, il est donc plus simple de choisir un versement libératoire afin de ne pas payer les impôts en fin d'année, la gestion me parait donc plus simple.

En soit, c'est 25% du CA qui part en cotisation, taxe, ... (un total grossomodo) le reste est pour l'auto entrepreneur ?
Bonjour.

Oui, 26818 est le revenu fiscal de référence (RFR) de n-2, pour 1 part fiscale, et pour 2018.
En 2019, (avec l'actualisation annuelle) le RFR 1 part fiscale de n-2 est d'un montant de 27086 euros.

Plafond : montant à ne pas dépasser.

Mais, comme vous venez de l'étranger, je ne saurais vous dire ce qu'il en sera pour vous, pour le RFR n-2.
Bonjour,
D'accord :)

"Le taux pour la catégorie prestations commerciales est 1.7%."
Ce sont les impôts en fin d'année sur le revenus total ?

Je prend une situation: (sans l'ACCRE)
Je fais des prestations à hauteur total de 1200€ par mois.

De ces 1200€ se retire 22% donc 264.
Il reste donc 936, multiplions cela sur 12mois (Je sais que Janvier est déjà passer) cela fais 11.232€
Je serais donc imposé en fin d'année 1.7% de 11.232€ ? à savoir 190.94 ?

Le revenus final seras donc de 11041,06€ ? (920€ par mois) ?

Je dois me tromper non ?
Bonjour.

Prendre rendez-vous auprès d'un inspecteur des impôts, et lui poser la question sur vos possibilités du prélèvement libératoire pour votre impôt sur le revenu, pour votre cas "étiez précédemment à l'étranger".
Lui demander une confirmation écrite.

En tant de prestataire de services, vous relevez du taux 1.7% en impôt sur le revenu.
Option à faire avant la fin du 3è mois suivant votre début d'activité micro.
Ce taux est appliqué sur vos encaissements mensuels.
A payer en même temps que vos cotisations sociales et autres petites taxes (que vous avez oubliées dans votre exemple).

En avril-mai 2020, vous devrez, comme tous les contribuables, établir votre déclaration de revenus pour 2019. (sans vous tromper de cases....). Imprimé 2042 Pro
D'accord, très bien. Dans le cas ou je ne peux faire un prélèvement libératoire, comment cela se passe niveau impôt ?
Quel est le taux de pourcentage total ?
Sur quel revenu c'est basé ? Le revenus total ou le revenus total avec les cotisations soustrais de celui-ci ?
Bonjour.

Pour les micro entrepreneurs qui ne sont pas au prélèvement libératoire :

1ère année (ou de date de début d'activité jusqu'au 31/12/2019), le fisc ne vous connaît pas encore.
Mars-avril 2020 : déclaration de vos revenus sur le 2042 C PRO, ces revenus étant vos encaissements-clients de l'année 2019 (catégorie BIC bénéfices industriels et commerciaux).
Eté 2020 : réception de votre avis d'imposition à l'impôt sur le revenu, avec votre % d'imposition applicable à compter de septembre 2020 jusqu'à fin août 2021.
Si votre taux est 0% ==) vous êtes non imposable
Si votre taux est supérieur à 0% ==) vous serez prélevez mensuellement sur votre compte bancaire.

Donc fiscalement
- vous déclarez les encaissements,
- dans la case adéquate en fonction de votre activité,
- le fisc pratiquera un abattement forfaitaire, % abattement variable en fonction de votre activité, (ce % inclut vos cotisations sociales),
- puis calcul de l'impôt (barème progressif)

Naturellement l'addition des encaissements déclarés chaque mois à l'urssaf, et
les encaissements annuels déclarés au fisc,
doivent être concordants.
Commenter la réponse de Alphonse
Dossier à la une