Prélèvement a la source et chômeur en 2018 [Résolu/Fermé]

Gomorrhe - 4 sept. 2018 à 20:39 - Dernière réponse : GKLONE 934 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention
- 5 sept. 2018 à 00:29
Bonjour,

Chomeur depuis le 1er janvier 2018 et sans presqu'aucun revenu durant cette meme année (3 mois d'ARE car je suis parti à l'étranger), je paie un impot mensualisé de 290euros. Il est clair qu'en 2019, j'aurais bebeficié d'un remboursement de la part du fisc etant donné mon historique si l'IR à la source n'était pas dans les tuyaux.

Comment cela va-t-il se passer exactement? Vais-je me faire injustement prelevé par le fisc ou est-ce que des mecanismes de compensation sont prevus?

Autant vous dire que je couve une haine sans nom à cette idée. Au nom de quel principe devrais-je accepter de subir cela? Pourquoi devrais-je subventionner les "gagnants" de cette réforme? Mais qui peut bien s'assoir sur plusieurs milliers d'euros sans rien dire franchement ;Ils n'y ont pas pensé ou quoi?"

Quels sont les recours?

Bien à vous
Afficher la suite 

21 réponses

Meilleure réponse
flocroisic 19128 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention - 4 sept. 2018 à 20:54
4
Merci
Bonjour

Vous payez un impot de 290 € en 2018, sur vos revenus 2017 (declaration déposée au printemps 2018).
Si vous regardiez votre avis d'imposition, vous l'auriez vu.
La mensualisation est fini au 31/13/2018

2018 : aucune imposition (annee blanche), vous ne payez rien

2019 : vous paierez sur vos revenus 2019 au taux 2017.
Taux modifiable le 2/01 en ligne si - ou + de revenus.

Merci flocroisic 4

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13383 internautes ce mois-ci

GKLONE 934 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention > Gomorrhe - 4 sept. 2018 à 23:01
L'année blanche n'est pas à la carte. C'est 2018 pour tout le monde. Ce n'est pas une question de justice. Ils auraient aussi pu dire qu'en 2019 tout le monde paie les 2 années d'impôts sur le cumul des revenus 2018+2019. Ils ont choisi de faire cadeau de l'année de transition. Ça tombe à côté pour vous, mais ça ne vous enlève absolument rien.
Si vous aviez été au chômage en 2017 avec l'année blanche en 2017 vous auriez aussi râlé sans doute.
C'est la vie, on ne gagne pas tous à tous les coups.
Des tas de gens seraient heureux d'avoir à payer comme vous, mais ils sont en permanence trop pauvres pour être imposables. Alors l'année blanche en 2017 ou en 2018 ou en 2019 ils s'en tapent...
Gomorrhe > GKLONE 934 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention - 4 sept. 2018 à 23:35
Nous y voilà. C'est donc bien ce que je pensais. Finalement j'avais bel et bien presque tout compris. A part, donc, le fait que l'on puisse négocier son taux à la baisse.

Soit dit en passant, merci pour votre temps et aussi pour cette belle leçon de vie au sujet des "tas de pauvres qui voudraient payer de l'impôt". Le concept d'année blanche à la carte c'est pas mal aussi. ;)

Quoiqu'il en soit:

En 2018 je PAIE des impôts sur mes revenus 2017! Année lors de laquelle j'ai été heureux d'être moins pauvre pour payer l'impôt pour la première fois.

Je n'ai rien gagné en 2018! Et cela pour des raisons qu'il serait bien impudiques et impolies de me demander.

Je paierai en 2019 des impôts sur mes revenu 2019!

Tel quel objectivement INJUSTE!
GKLONE 934 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention > Gomorrhe - 4 sept. 2018 à 23:43
Indécrottable !
Et si vous êtes jeune c'est bien malheureux de raisonner aussi mal que vous. Ce n'est pas étonnant qu'on ait autant de mal à adapter le pays aux évolutions du monde !
Gomorrhe > GKLONE 934 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention - 5 sept. 2018 à 00:20
Merci pour votre temps.

Apparemment un mécanisme d'ajustement existe: le crédit d'impôt exceptionnel de modernisation du recouvrement. Et in fine, je m'y retrouverai par ce biais.
GKLONE 934 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention > Gomorrhe - 5 sept. 2018 à 00:29
Mais cet ajustement n'est pas une 'remise' qu'on vous ferait ; c'est un ajustement prévu pour adapter le prélèvement aux évolutions de revenus ou aux écarts de revenus entre les membres du foyer fiscal, avec un complément à payer éventuellement à la fin de la période, lorsque les prélèvements ont été insuffisants (ou un remboursement dans le cas inverse). Donc au final vous paierez, comme je me tue à vous le dire depuis le début, exactement ce que vous devez à l'État en fonction de vos revenus et des règles fiscales en vigueur. Exactement comme si le prélèvement à la source n'avait pas lieu !!!
hoquei44 8608 Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention - 4 sept. 2018 à 20:46
3
Merci
Bonjour,

Vous semblez tout ignorer du fonctionnement des impôts. Alors critiquer quelque chose que l'on ne connaît absolument pas, c'est facile : surtout de faire des reproches sur des points que vous ignorez mais qui sont déjà été prévus et utilisés par des millions de personnes chaque année.

Quoi qu'il arrive, vous paierez toujours le bon montant : il n'y aura pas d'injustice.

Si vous estimez que vous paierez trop, il suffit de téléphoner pour demande l'arrêt des versements (une fois que le montant payé est supérieur à la prévision).

CB
Oui j'ignore tout du fonctionnement des impôts. Par contre je sais lire. Ma situation est celle d'Alexandre catégorisé parmi les perdants de la réforme cf https://www.google.fr/amp/s/www.cbanque.com/actu/amp/67815/passage-a-impot-a-la-source-les-gagnants-et-les-perdants
GKLONE 934 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention - 4 sept. 2018 à 21:42
Bonjour,
Vous ne perdrez absolument rien, vous paierez juste ce que vous devrez, vous avez la possibilité de modifier les taux de prélèvement si votre revenu a baissé depuis 2017.
Dans l'exemple d'Alexandre c'est faussement qu'on prétend qu'il 'perd' de l'argent : il ne perd pas un rond ! Il perd seulement l'occasion d'éviter de payer plus d'impôts.
En l'occurrence, ce que je ne comprends pas c'est qu'a priori l'année 2018 est blanche qu'on ait des revenus ou pas.

En 2018, je ne devrai(s) rien à l'état puisque je ne serai(s) pas imposable.

En 2019, je devrai(s) payer à nouveau sur la base instantanée de ma reprise d'activité.

Le fait que je ne sois pas imposable sur mes revenus-2018 s'évapore avec la "blancheur" de l'année. Me trompe-je?

A moins que je n'arrive à négocier un taux divisé par deux en 2019, synthétique de mes revenus 2017 et 2018. Ce qui semble possible si je vous lis bien.
GKLONE 934 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention > Gomorrhe - 4 sept. 2018 à 23:47
Votre année blanche, vous l'avez comme tout le monde. Il se trouve que cette année là vous avez préféré aller prendre l'air plutôt que de bosser. C'est votre choix, assumez en les conséquences.
Pas de négociation.
Payez votre dû, comme tout le monde.
Gomorrhe > GKLONE 934 Messages postés jeudi 28 juin 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention - 4 sept. 2018 à 23:54
Voilà, c'est donc bien ce que j'avais compris.
J'invite quiconque lirait ces lignes à consulter l'article suivant: https://www.google.fr/amp/s/www.cbanque.com/actu/amp/67815/passage-a-impot-a-la-source-les-gagnants-et-les-perdants

Dossier à la une