Calcul des allocations chômage avec congés sans soldes? [Résolu]

Stephan - 31 oct. 2016 à 14:34 - Dernière réponse : dna.factory 16352 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 22 mai 2018 Dernière intervention
- 31 oct. 2016 à 15:11
Bonjour,


Aujourd'hui, lundi 31 octobre, est mon dernier jour de travail de l'année 2016!
J'occupe ce poste depuis début janvier 2016.
En conflit avec mon employeur, j'ai accepté d'être en congés sans soldes jusqu'à la fin de l'année soit novembre et décembre. Je retournerai au travail début 2017 avant d'être en congés maternité à partir de février jusqu'à début juin.
Dans tous les cas, je veux faire une rupture conventionnelle!
Mais ma question à partir de quand?
1. Faire la rupture tout de suite et le calcul de mes futures allocations chômage prend en compte les 10 mois travaillés de 2016;
ou
2. Faire la rupture à mon retour de congés maternité en juin 2017: travail de juin 2016 à octobre 2016 inclus, 2 mois de conges sans soldes, 1 mois de travail puis conges maternité.

Quelle est la meilleure démarche?


Merci pour votre aide
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

dna.factory 16352 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 22 mai 2018 Dernière intervention - 31 oct. 2016 à 15:11
-3
Utile
Dans tous les cas, je veux faire une rupture conventionnelle
Bah bien sur...
Vous voulez quitter l'entreprise, mais c'est à l'employeur de payer...
Normal.

Avant de faire des plans sur la comète :
La rupture conventionnelle est à l'initiative de l'employeur.
Vous pouvez demander à l'employeur de vous en proposer une, mais en aucun cas il n'est obligé d'accepter de payer pour que vous quittiez l'entreprise.

Je serais vous, j'agirais intelligemment (mais je ne peux pas vous forcer à faire de même), et je profiterais du congé maternité pour chercher un autre boulot, de façon à pouvoir poser une démission sans avoir à me prendre la tête.
Et si je n'arrive pas à trouver de boulot pendant le congé maternité, je me remettrai en cause, en particulier sur les risque qu'il y a à se mettre au chômage quand on sait qu'on a peut de chance de trouver un emploi.

Parce que le chomage, c'est marrant les premier mois, c'est comme des vacances sauf qu'on est pas obligé de retourner au boulot...
Mais si on fait pas gaffe, les chances de retrouver du boulot diminuent, et le montant qu'on perçoit aussi.

Commenter la réponse de dna.factory
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une