Relation sexuelle [Résolu]

oliriv - 30 août 2016 à 23:11 - Dernière réponse :  Misha-d'ok
- 31 août 2016 à 11:30
Bonjour,

voilà , sur 14 mois (de juin 2015 a août 2016 , mon épouse est moi on a eu 1 rapport sexuel alors qu'avant ça aller sur ce point .

est ce que ça peut être reconnu comme faute dans un divorce

et enfin , elle me demande de trouver du travail , je fais la vaisselle , le ménage ,pendant que madame se balade , et s'occupe plus de sa maman que de sa famille , est ce que ça peut être reconnu comme faute
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Meilleure réponse
Misha-d'ok - 31 août 2016 à 11:30
4
Merci
Bonjour,

Votre reproche n'est pas valable devant les tribunaux.
A vous aussi de faire des efforts de votre coté.

et s'occupe plus de sa maman que de sa famille
Sa maman est un membre de sa famille à part entière.

Voir un coach pour remettre de l'ordre dans votre couple.
Ici c'est un forum de droit, pas le meilleur endroit pour des conseils conjugaux.

Merci Misha-d'ok 4

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15408 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Misha-d'ok
Poisson92100 23725 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 15 juin 2018 Dernière intervention - 31 août 2016 à 11:12
3
Merci
ne pas chercher et ne pas trouver de travail est aussi une faute...

divorcez par consentement mutuel cela vous coutera moins de temps et d'argent !
Commenter la réponse de Poisson92100
0
Merci
Bonjour ,
de juin 2015 a août 2016 , mon épouse est moi on a eu 1 rapport...
Le mois d'aout n'est pas terminé un 2me est encore possible . Faites gaffe au temps et la position .
Je fais la vaisselle ,le ménage...c'est une femdom et vous risquez de la regretter.
désolé , mais je ne peux pas tout faire et pendant que madame ne cherche pas de travail,
ce n'est pas une femdom mais une hypocrite
bonjour candide1 , c'est pas qui veut demander le divorce
Commenter la réponse de candide1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une