Credit d'impot pour travaux d'isolation parois vitrées, volets [Résolu]

bernardis 4 Messages postés lundi 25 avril 2016Date d'inscription 26 avril 2016 Dernière intervention - 25 avril 2016 à 11:38 - Dernière réponse : bernardis 4 Messages postés lundi 25 avril 2016Date d'inscription 26 avril 2016 Dernière intervention
- 26 avril 2016 à 11:11
Je possède un bien en indivision avec mon époux duquel je suis divorcée, j'ai engagé des travaux d'isolation en remplaçant pour 15000 € hors pose TTC. Quel est le régime appliqué à savoir : plafond des travaux retenu : pour une personne soit 8000 € ou 16000 € pour 2 personnes. nous sommes propriétaires indivis. merci pour votre réponse. sincères salutations
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

flocroisic 18228 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - 25 avril 2016 à 13:42
0
Merci
Bonjour

qui occupe ce bien ?
bernardis 4 Messages postés lundi 25 avril 2016Date d'inscription 26 avril 2016 Dernière intervention - 25 avril 2016 à 15:50
Le bien est occupé par l'épouse divorcée, en l'occurrence moi-même, je devine quelle sera la réponse hélas, mais je partais du principe que le bien étant commun il y avait peut être une possibilité pour inclure le propriétaire indivis bien cordialement.
Hélas non,là, il s'agit d'imposition, vous êtes imposée seule donc le plafond est de 8 000 €.
bernardis 4 Messages postés lundi 25 avril 2016Date d'inscription 26 avril 2016 Dernière intervention > william049 - 25 avril 2016 à 20:18
Bonsoir et un grand merci pour votre réponse qui ne me comble pas de joie mais c'est ainsi, quelque part je trouve cela injuste dans ce cas de figure précis. il ne me reste qu'à m'incliner devant la réglementation. Cordialement.
bernardis 4 Messages postés lundi 25 avril 2016Date d'inscription 26 avril 2016 Dernière intervention - 26 avril 2016 à 11:11
je remercie les internautes pour les réponses reçues. Sentiments les meilleurs
Commenter la réponse de flocroisic
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une