Démission CDI, puis autre CDI fin période d'essai ... chômage?

Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 7 septembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2018
- - Dernière réponse :  SABRINA - 9 sept. 2017 à 16:47
Bonjour à tous,

Je vous explique ma situation, j'étais en CDI depuis le 01/03/2009. Un concurrent vient me débaucher, je démissionne de mon employeur, fin de contrat le 18/08/2014. Je ne m'inscrit pas au Pole emploi, puisque je prends mes nouvelles fonctions une semaine après,le 25/08/2014.

Mon employeur veut aujourd'hui mettre fin à ma période d'essai, vous imaginez mon désarroi quand je pense que j'ai démissionné pour eux.

Je sais que le sujet a déjà été traité, et retraité, et que donc à priori, sauf erreur de Pole Emploi, je devrais être indemnisé par Pole Emploi en attendant de trouver un nouveau job.

Mais ma question porte sur la semaine de latence qu'il y a eu entre les deux job, du 18/08 au 25/08. Est ce que j'aurai du m'inscrire comme demandeur d'emploi ou est ce que ça ne gene en rien le calcul de l'indemnité?
En gros, est ce que le Pole Emploi va bien prendre en compte mon avant dernier job, et pas seulement le dernier qui a duré 2 semaines...

Autre petite question, est ce que pour le calcul de l'ARE, le Pole Emploi prend en compte le Salaire BRUT (primes comprises) ou NET?

Merci à tous, ça me tient en soucis cette histoire.
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
24584
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 octobre 2019
7416
5
Merci
Voila ce que dit le site gouvernemental:

ce qui suit est un motif légitime pour pouvoir prétendre aux indemnités PE:

le salarié qui justifie de 3 années d'affiliation continue et qui quitte volontairement son emploi pour reprendre une activité salariée à durée indéterminée, concrétisée par une embauche effective, à laquelle l'employeur met fin avant l'expiration d'un délai de 91 jours

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F89.xhtml#N10115

Dire « Merci » 5

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25374 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Barfly034
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 7 septembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2018
> manon -
Bon, ravi que tu aies pu leur faire entendre raison... tout s'est bien passé?
> manon -
Bonjour Manon,

Petite question tu as eu un trou entre ta démission et ton nouvel emploi de quelques jours ? Et pôle emploi t as tout de même indemnisé? Je suis dans ce cas et ils refusent catégoriquement de m indemniser !!!! Et de plus personne pour le recevoir... ils me rendent folle.
feloxe
Messages postés
24584
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 octobre 2019
7416 -
Le salarié qui, postérieurement à un licenciement, une rupture conven­tionnelle au sens des articles L. 1237-11 et suivants du code du travail ou à une fin de contrat de travail à durée déterminée n'ayant pas donné lieu à une inscription comme demandeur d'emploi, entreprend une activité à laquelle il met fin volontairement au cours ou au terme d'une période n'excédant pas 91 jours.

On ne parle pas de démission d'un CDI
Barfly034
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 7 septembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2018
> feloxe
Messages postés
24584
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 octobre 2019
-
Bonjour Feloxe,

L'Accord d'application n° 14 du 14 mai 2014 cité ci dessus, relatif à l'indemnisation au chomage, prévoit quand à lui des cas de démissions légitimes qui ouvre les droits à une indemnisation au chomage, notamment pour suivre un conjoint pacsé. Les fins de contrats classiques, hors démissions, ne sont pas les seules à ouvrir des droits...

Cordialement
> Barfly034
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 7 septembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2018
-
pour moi quand j'ai montré le circulaire unedic qui reprend exactement les lois du pole emploi il n'y a pas eu à redire sur le fait que ma demission soit considérée comme légitime le texte est clair : l'employé qui quitte volontairement un emploi en cdi pour un autre emploi toujours en cdi et dont l'employeur met fin à ce contrat dans une durée maximale de 91 jours a droit aux allocations sachant qu'il faut avoir cotisé au moins 3 ans.Merci encore Barfly
Commenter la réponse de feloxe
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 7 septembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2018
0
Merci
Merci pour ta réponse, j'y vois donc plus clair...

Concernant le calcul de l'ARE, as tu des infos?

Je suis commercial et comme le salaire varie en fonction des primes, ca peut aussi faire varier l'ARE en fonction je pense
feloxe
Messages postés
24584
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 octobre 2019
7416 -
Non je ne sais pas mais vous pouvez faire une simulation sur le site pole emploi
Barfly034
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 7 septembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2018
-
Merci pour votre réponse feloxe
Commenter la réponse de Barfly034
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 7 septembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2018
0
Merci
J'avais une dernière question relative au motif de la rupture de période d'essai. Est ce que le motif a une importance aux yeux de Pole Emploi pour l'ouverture des droits?

Par ailleurs, quelle forme prend la rupture de la période d'essai,qu'elle soit à l'initiative de l'employeur ou de l'employé, est ce qu'une parole orale fait office de rupture ou un simple courrier suffit?

Merci beaucoup
Commenter la réponse de Barfly034
Dossier à la une