Photographe pour escort girl [Résolu]

Signaler
-
 Profil bloqué -
Bonjour,
Recement j'ai fais la connaissance d'une jeune fille escort girl à mon club de sport. Elle me confie rapidement qu'elle est ecort!
Je suis photographe autoentrepreneur et elle me propose de m'associer avec elle: de venir là prendre en photo quand elle est avec ses clients, car les clients adorent ça(elle donnera les photos à ses clients), du coup elle peut leurs demander plus. et moi je serai payé au 1/3 de la somme que son client lui donnera!
Je n'ai pas dit oui car j'ai peur que ça soit assimilé à du proxénétisme! Si je lui prends 1/3 de la somme qu'elle gagne soit 100€ pour moi à chaque passe à l'hotel!
MA question est la suivante?
Es-ce légal tous ça?
Merci pour vos réponses!
Je dois rendre une réponse semaine prochaine!

7 réponses

Messages postés
1243
Date d'inscription
jeudi 14 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2020
322
Je sens une odeur de chantage également dans cette pratique. Mais c'est normal, j'ai ma crise de paranoïa le samedi soir.
Oh la, non! Je me pose la question avant de travailler pour cet escort!!! J'ai pas envie d'avoir des soucis! Voilà c'tout! De tte facon je n'ai pas encore dir oui!
Messages postés
4597
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 août 2012
2 217
Bonsoir Tilini,
Je suis de votre avis, j'y avais pensé
Tout comme "une jeune fille escort girl ", un terme plutôt poêtique pour le plus vieux métier du monde. non??
Messages postés
1243
Date d'inscription
jeudi 14 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2020
322
"...du coup elle peut leur demander plus..." Tout est dit.
Messages postés
4597
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 août 2012
2 217
Bonsoir,

"Si je lui prends 1/3 de la somme qu'elle gagne soit 100€ pour moi à chaque passe à l'hotel!"
"j'ai peur que ça soit assimilé à du proxénétisme!"

En effet cette association est plus que douteuse !
Étant donné que vous percevrez une part des montants des passes, vous serez considéré comme son souteneur.
Cdlt.


--
Dieu t'a offert 86.000 secondes aujourd'hui.
En as tu utilisée une pour dire "MERCI" ? William Arthur Ward
Messages postés
1243
Date d'inscription
jeudi 14 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2020
322
Ne vous mêlez pas dans cette histoire!
Ok merci du conseil! Je viens d'envoyer un message á l'escort pour lui dire que je ne veux pas de son offre. En effet ca peut me causer des gros pblemes! Merci à vous!
Messages postés
4597
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 août 2012
2 217
Sage résolution !!!
Bonne soirée
Messages postés
28605
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 novembre 2020
7 096
Bonsoir

je m'immisce ( j'aime beaucoup ce mot ;=)) ) dans le débat

Mais si j'avais formulé ma question en disant que je lui facture 100 euros l'heure de photo!

mais vous ne risquez rien formulé comme cela :

juste une question à régler ( si je puis m'exprimer ainsi )

comment vous facturez ?? comment vous garantissez au client ( pas qu'à l'escort girl ) l'exclusivité de la photo ?

Répondez à la question, vous aurez votre réponse
Bonjour merci de votre réponse.
Je facture au nom de l'escort girl: une heure de ma présemce pou séance photo.
Concernant k'exclusivité l'escort me parlait de remettre les photos à ses clients puis de les effacer devant eux. C'etait de va q'elle m'a parlé.
Mais quand on regarde le texte de loi, on voit que aider ou assister une personne à se prostituer est une délit. Les clients viennent voir l'escot car savent qu'il y a un photographe, donc en quelque part je l'aide à se prostituer....
Merci pour ta réponse.
Messages postés
113947
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
4 011
Bonjour

Si tu es passionné de photos, à mon avis tu devrais trouver d'autres sujets plus "alléchants" et moins risqués.
Là, tu t'embarques dans une affaire plus que douteuse. Les "clients" en question, tu ne les connais pas, n'oublie pas que c'est toi qui prendra les photos, c'est TOI et TOI seul qui en sera responsable. Si le client est mal luné, il va toujours se demander si ses photos sont bien supprimées ou pas. Si elles ne risquent pas de servir à autre chose.
Mais quand on regarde le texte de loi, on voit que aider ou assister une personne à se prostituer est une délit.
Laisse tomber cette affaire.
Ok merci pour le réponse! Dans ce cas je vais refuser!
Mais si j'avais formulé ma question en disant que je lui facture 100 euros l'heure de photo!
Ca serait toujours la même chose?
Cordialement!
Messages postés
4597
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 août 2012
2 217
La reformulation de votre question, ne changera rien au résultat.
Une association de ce genre, vous causera des problèmes judiciaires.
J'en donne ma tête a coupé, c'est gros comme une maison.
Voici des conseils, libre à vous d'en tenir compte ou pas.
Il existe même des sites internet de sugar daddies et de sugar babies qui se cherchent des partenaires réciproques, les gens affichent leur salaire ou le montant de la pension qu'elles désirent par mois. Il n'y a pas forcément d'échange sexuel, certains hommes apprécient le pouvoir de l'argent sur une femme et éprouvent un grand plaisir à entretenir une sugar baby. Les deux le voient comme une relation d'affaires, pour bien des hommes riches c'est une entente qui correspond à une genre de relations qu'ils aiment (direct, ambitieux) plutôt qu'une relation amoureuse en bonne et due forme qui demande une implication émotive envers une femme qu'ils n'ont peut-être pas le temps ni l'envie de donner. L'escorte contrairement à la prostituée est une compagne avant tout et non une partenaire sexuelle. La prostituée tarifie l'échange sexuel, l'escorte tarifie (ou se fait payer) en échange de sa présence au resto, à un party de bureau, à une première d'événement avec celui qui l'engage, le sexe ne fait pas partie du contrat. lien supprimé par la modération

--
Dossier à la une