Jour de repos dans la restauration

Signaler
-
 alain75 -
Bonjour,

J'ai une petite question concernant les jours de repos dans la restauration.
Voila, jai trouvé un job d'été (saisonnier 2mois), l'employeur m'a contacté et m'a dit que je travaillerai de 18h (à peu pres) à la fermeture (pas apres minuit apparemment), sans jour de repos. Mais est ce que c'est legal ?????? Jai regardé les conventions collectives ms jai pas trop compris.. quelqu'un pourrait il me renseigner ??????

2 réponses

Bonjour

Vous allez donner un peu de lecture à votre employeur. Si lui ne veut pas prendre de jour de repos, ce n'est pas une raison pour ne pas qu'il respecte le Code du Travail.

Article L 3131-1 du Code du Travail:

Tout salarié bénéficie d'un repos quotidien d'une durée minimale de onze heures.

Article L 3132-1 du Code du travail:

Il est interdit de faire travailler un même salarié plus de six jours.

Article L 3132-2 du code du travail:

Le repos hebdomadaire a une durée minimale de vingt-quatre heures consécutives auxquelles s'ajoutent les heures consécutives du repos quotidien.

Article L 3132-3 du Code du travail:

Dans l'intérêt des salariés, le repos hebdomadaire est donné le dimanche.


Votre employeur sera obligé de vous donner un jour de repos hebdomadaire par roulement.

Revenez sur le forum en cas de litige et saisissez l'inspection du travail si votre employeur ne comprend pas les texte du code du travail.
Merci beaucoup !

J'ai demandé confirmation à mon future employeur qui m'a bien confirmer que c'etait 7jours sur 7 et il justifie cela apparemment par le fait qu'il ya peu d'heures travaillées et un bon salaire...

De plus j'ai trouvé ça dans la convention collective CHR :
Article 22 - 2.3. Dans les établissements saisonniers ayant instauré le cycle, la possibilité de suspendre l'intégralité du repos hebdomadaire prévu à l'article 21-3 ne peut être mise en oeuvre qu'une seule fois par période entière de huit semaines.
Vous direz à votre employeur que si l'inspection du travail s'interrese à lui il risque de payer beaucoup d'amendes en ne respectant pas la législation du travail concernant le repos hebdomadaire.