Jours fériés - comment cela se passe-t'il ?

Magali58230 Messages postés 1 Date d'inscription lundi 25 mai 2009 Statut Membre Dernière intervention 25 mai 2009 - 25 mai 2009 à 14:02
 Cornil - 29 mai 2009 à 16:46
Bonjour,

Je vous explique : je suis secrétaire dans un centre de formation professionnelle (GRETA) et j'aurais voulu avoir quelques petits renseignements.

Je suis en CDD à 70 % (rectorat) au lieu de 100 à cause d'une loi qui stipule qu'un greta ne peux pas prendre quelqu'un en CDD (administratif) à plus de ce taux-là. Alors pour compenser et afin d'atteindre les 100 %, mon employeur me fait passer les 30 % manquant en heures supplémentaires. Oui mais voilà, on me retire une journée de salaire (de mes 30 %) par semaine lorsqu'il y a un jour férié, cela est-il légal ? Car du coup, cela ne fait plus du tout le même salaire !!! De plus, je pensais que cela était calculé sur mon salaire de base du rectorat et que les jours fériés étaient déjà décomptés...

Je me trompe ?

Merci de vos lumières et de votre gentillesse.

signé : une jeune fille qui n'y connais rien.
A voir également:

1 réponse

Bonsoir "magali58230"

Je ne suis pas spécialiste du droit public du travail, mais à priori ce que tu décris ne me semble pas anormal.
Les heures sup habituelles qui te sont versées ne sont évidemment pas contractuelles, c'est un petit arrangement avec l'employeur.
Mais leur paiement doit alors respecter les règles des heures sup! On ne peut te compter d'heures sup. dans un jour férié où tu ne travailles pas... seule ta rémunération de base est maintenue sans décompter d'absence...
Bon courage et bonne chance.

Cornil :Vieux syndicaliste de droit privé, vieux "routier" bénévole du droit du travail, et des forums à ce sujet, mais qui n'y reste que si la discussion reste courtoise et argumentée. Les forums ne sont pas à mon avis un "SVP JURIDIQUE GRATUIT" ne méritant même pas retour, et doivent rester sur le terrain de la convivialité, ce qui implique pour moi à minima d'accuser réception à l'internaute qui y a répondu. Qu'il sache que son intervention n'est pas tombée aux oubliettes (merci, c'est en plus!). Ingénieur informaticien de profession (en préretraite)