Comment se définisse les dates de vacances ?

Signaler
-
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
-
Bonjour,

Je viens vous demander votre aide concernant les dates précises pour un droit d’hébergement pour les vacances.

D’après le jugement, j’ai droit aux week-ends des semaines impaire du vendredi 18h au dimanche 18h et pour les vacances, j’ai droit à la première moitié des vacances scolaire les années paire et la deuxième moitié les années impaire.

Je suis donc allé le chercher vendredi 19 décembre à 18h et elle me demande de le ramener vendredi 26 décembre à 18h.

D’après des amis je devrais le garder jusqu’à dimanche 28 décembre 18h.

Malheureusement aucun accord n’est possible avec elle t’en que cela n’est pas à son avantage.
Ex : Elle c’est remarié pendant les grandes vacances, je lui ai donc ramené notre fils avec trois jours d’avance pour qu’il assiste au mariage à sa demande. Mais quand moi je lui ai demandé de bien vouloir me confier notre fils le dernier week-end d’août car il y avais un spectacle dans mon village ou je joué un rôle, elle a refusé.

Mon ex-copine se débrouille toujours pour que je lui rende notre fils avec un ou deux jours d’avance. Donc là ! Je souhaite prendre les devant.

6 réponses

Messages postés
423
Date d'inscription
mardi 4 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2010
88
Bonsoir, je pense que dans la mesure ou le 19 comptais comme un week end impair, donc le votre, il me semble qu'en effet vous avez droit de le ramener le dimanche 28. Ha c'est compliqué c'est histoires de partage de vacances ! et souvent dans un couple divorcée, il y en a souvent un ou une (c'est d'un côté comme de l'autre!), qui fait des consétions, et l'autre pas! C'est pas ccol pour les enfants!, je connais cette situation là aussi!
Bonsoir,

Je vous remercie pour la rapidité de votre réponse.
C'est également se que je pensé.
Merci encore pour ta réponse titibus1997.
Je me suis permis de lui envoyer un sms pour lui dire que je ne lui ramènerai notre fils que dimanche 28 à 18h, et sa réponse est sans appel : soit je lui ramène vendredi, soit elle va à la gendarmerie puis au tribunal pour non respect du droit de visite.

Que puis-je faire ??
Messages postés
423
Date d'inscription
mardi 4 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2010
88
Je crois que même si elle va aux flics, ils feront pas frand chose, car je reste persuadé que vousêtes dans votre droit, car si on re calcul les vacances, il y a2 semaines, donc le dimanche 28. Aprés pour aller au tribunal, il va lui falloir du temps et d'autres raisons que celle là! Moi ce que je ferais a ta place pour avoir l'esprit tranquille, j'irais à la gendarmerie avec le jugement et depose une main courante, stipulant que tu ramene ton fils le 29, car cela correspond aux dates du jugement, mais que ton ex le conteste. Aprés crois moi que pour que la gendrarmerie prenne une plainte pour non respect du droit de visite il faut qu'il ya est beaucoup de retard, et cela s'appelle "une non presentation d'enfant", .
Messages postés
169
Date d'inscription
jeudi 9 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2009
91
--bonjour effectivement tu peux tacompagner ton enfant le 28 mais si tu veux en etre certain toi appel directement la gendarmerie ou passe les voir avec ton jugement et demande leur conseil et là il vont te confirmer la date du 28 et deplus montre leur le sms de menace de depot de plainte !

nous2
Merci pour vos réponses.

J'ai suivi votre conseil et je suis allé voir les gendarmes de ma commune.
Il m'ont dit de garder notre enfant jusqu'à dimanche soir 18h et pour être sur que mon ex ne me fasse pas de soucis, il l'on appelé directement pour le lui dire.


En faite les vacances de noël pour cette année ne débute que le lundi 22 décembre au dimanche 4 janvier.
Ayant droit à la première moitié des vacances, je peux le garder jusqu'à dimanche 28.

A savoir que lorsque les vacances début un vendredi soir, pour la justice elle ne commence réellement que le lundi.

Merci à tous et bonnes fêtes de fin d'année.
Messages postés
423
Date d'inscription
mardi 4 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2010
88
Et bien voila, c'est super!! Je suis contente pour toi, et en plus tu es soulagé, car tu sais que tune te mets pas en mauvaise position par rapports au jugement! Profita bien de cette fin de semaine.
Messages postés
169
Date d'inscription
jeudi 9 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2009
91
contente de t avoir rendu service
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
1 009
Bonsoir,
Scorjeff, et tous,


C'est une chance de Noël, et sur laquelle il ne faudra pas compter trop longtemps : pourquoi ?

Les vacances s'entendent jours pleins, donc samedis et dimanches compris ! Les vacances ne commencent jamais un lundi, mais le samedi précédent à 0 H . Et doivent être partagés au nombre de jours, à quelques heures près, cela dépend de comment les parents peuvent ou non s'en arranger, distance, travail, autres enfants, etc ...

Le vendredi soir n'est pas un jour plein de " vacances" dont on peut beaucoup profiter ? Pas plus qu'un dimanche soir avant une rentrée où tout l monde doit reprendre ses " marques" ?
En prenant l'enfant le vendredi soir, pour avoir chacun 8 jours de vacances, le retour est le samedi 27 au soir . Ainsi chacun aura 8 jours !

Profitez d'une interprétation en votre faveur, j'en suis contente pour vous, mais le calcul n' est pas bon et pourrait être remis en cause par d'autres parents au même endroit, et par d'autres gendarmes : on partage à égalité, les vacances ne commencent jamais le lundi d'après, on ne "chipote" pas sur quelques heures et on ne porte pas plainte pour un oui et pour un non, cela est la position de police ou gendarmerie ...

Bonnes vacances à vous et à votre famille,

-----------------------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §