Mariage civil et religieux [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 lotus -
Bonjour,
Je suis francaise d'origine marocaine, et j'ai une question a vous poser pour tout le monde mais plus précicement a des musulmanes de france.
je souhaite me marié avec mon copain qui n'es pas en france, mais son pays fais partis de l'union euro, donc nous souhaitons nous marié en france, je me suis renseigne auprés de la mairie de mn domicile pour les démarches faire pour nous marié il me demande si je choisis de me marié rien que civilement ou bien civil et religieux. Moi sa fais 10ans que je ne suis plus rentre dans mon pays d'origine qui est le maroc, je souhaite une aidé par des magrbine ici en france qu'il est le mieux mariage civile ou les 2 ctd civile et religieux.
Y a t-il des contrainte si je choisis que civile. Pouvez vous m'aider a m'eclaircir un peu pour ce mariage religieu ici en france,que dois je faire si je choisie les deux coment sa se passe un mariage religieux ici en france.

5 réponses

2 - Les personnes dont le mariage est enfin enregistré en mairie peuvent se présenter sur leur lieu de culte avec leur acte (qu'il soit demandé ou non, l'essentiel est d'avoir respecté la loi).

En aucun cas j'écris que le mariage religieux n'est pas à faire.

- Bien au contraire, il faut le faire (pour tous ceux qui croient), mais une fois que toutes les formalités civiles sont effectuées. Si vous lisez bien les textes régissant le mariage civil, vous constaterez qu'ils sont imprégnés d'un grand sens de l'équité, d'un souci de clarté et de prise de conscience d'une responsabilité indéniable et inhérente à chacun des époux.

Oui, voilà ce qui caractérise le mariage civil !. Il énonce bien les devoirs (fidélité, assistance,...) de chacun et les droits. C'est très important !
Après, dans leur imperfection, dans leur vie, les gens en font ce qu'il veulent ou comme ils peuvent.
1
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 19282 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

le mariage religieux et le mariage civil n'ont rien à voir !!
Le mariage religieux n'a AUCUNE légalité en France, quelle que soit votre religion. Lorsque vous faites un mariage religieux, c'est pour VOUS uniquement. Cela n'interfére en rien avec votre vie quotidienne.
Seul le mariage civil, en mairie, est un engagement concret. Il vous lie à la personne que vous avez choisi pour tout : fiscalement, parentalement, administrativement...
Le mariage religieux est un engagement moral, c'est tout.
Tandis que le mariage civil est un engagement devant la société,xqui vous permet de porter le nom de votre mari si vous le souhaitez, payer vos impots ensemble, être responsables l'un de l'aute, etc........ Pour le rompre il faut divorcer.
merci pour ta répose le mariage civil je sais ce que veut dire c'est pour cela que je vais me marié mais j'ai eu peur par raport au mariage religieux je ne savais ce que voulais dire par mariage religieux, en sachant que moi je suis musulmane, je ne veux faire aucune erreurs. merci de ta répose je ferais un mariage civil a la mairie tout simplement.
salam
je te conseil vivement le mariage religieux
dans notre islam le mariage civil nest pas reconnu
pour un mariage religieu ce nest pas difficile et si tu es musulmane il faut que tu sache que c obligatoire
pour un mariage religieu il faut juste accomplir certaines condition
il faut que ton futur épou demande ta main a ton tuteur en general ton pere
il faut que ton tuteur laccepte
et il faut fixer une dotte du montant de ton choix cette dotte peut etre mm symbolique meme 1euro si tu le veux mais elle est necessaire
Attention ! De nombreuses confusions voire une attitude agressive mue par la religion entraînent des erreurs regrettables. Ce n'est pas parce qu'on croit en Dieu qu'il faut ignorer les règles juridiques applicables dans un pays.
Dans l'ordre:

1- le mariage célébré en mairie par un officier de l'état civil : ce mariage est dûment enregistré et à partir de celui-ci les droits et devoirs naissent et émergent pour le respect, la légitimité et la liberté de chacun des époux (et de leur progéniture).
Donc, pousser quelqu'un à procéder à un mariage religieux sans faire une célébration civile auparavant, c'est l'induire en erreur ; car le mariage religieux ne permet point l'émergence du droit. Aucune opposabilité ne peut s'effectuer et aucun écrit valable prouvant juridiquement que les personnes sont mariées (surtout s'il s'agit que d'un simple passage devant un imam), ne peuvent servir de pièces convaincantes et acceptables au plan juridique.
D'où l'importance de s'informer et de garder en mémoire les termes de l'article 433-21 du code pénal qui prévoit que tout responsable religieux qui célèbre habituellement un mariage sans qu'il ait reçu au préalable un acte de mariage dressé par un officier de l'état-civil s'expose à une sanction soit 7500 euros d'amendes et à une peine d'emprisonnement d'au moins 6 mois. Il existe des personnes radicales qui ne voient que par Dieu au mépris du respect des lois, mais je ne crois pas que Dieu aurait recommandé ou accepté qu'une personne se passe de la loi (ou des règles qui régissent une société), tente ou préfère la contourner à sa convenance. C'est la porte ouverte au n'importe quoi, notamment à l'anarchie.

Même dans certains pays du Maghreb on se penche sur ce problème comme l'a déjà fait le Maroc. Egalement trop de souffrances pour les femmes dont les droits ne sont pas reconnus ni ceux de leurs enfants à cause de ce -HALLAL- . Ce type d'union intéresse bien ceux qui veulent agir de manière éhontée, en se mariant plusieurs fois et en faisant partout des gosses comme des chiens sans se préoccuper des conséquences ni des droits des femmes et encore bien moins de ceux des enfants.

Donc ici comme au Maroc, le mariage dit -hallal- n'existe pas ; il n'a aucune existence juridique. C'est la raison pour laquelle on invite les personnes qui veulent se marier, de le faire devant le juge (les adoul ayant préparé les écrits qui vont recevoir l'aval du juge si ce dernier en convient). Idem pour les personnes qui doivent officialiser leur union dite hallal.
Autre point :

- Pour les ressortissants du Maroc qui se marient en mairie -

Le mariage civil est accepté par le consulat et enregistré par celui-ci à condition qu'il ait été célébré en présence de deux témoins musulmans (hommes). Les coordonnées (et autres) sont à transmettre à l'agent de l'état-civil qui reportera ces informations sur l'acte de mariage complet qui vous sera remis le jour du mariage. Ensuite, vous vous présenterez au consulat qui fera le nécessaire pour que le mariage soit enregistré dans le pays d'origine.