Droit et cotisations chômage salariée après âge légal retraite

-
 Dan -
Bonjour,
1/ Ma situation : contraint à l'activité salariée pour atteindre la totalité de mes trimestres validant une retraite pleine suite à 4 ans de formations niv 1 n'ouvrant pas de droit à la validation de trimestres et un conflit ex RSI..
Or, mes bulletins de salaire actuels font l'objet chaque mois de cotisations chomâges alors mėme que je ne peux prétendre à une allocation par pôle emploi si je perdais mon emploi (dépassement âge légal départ en retraite).
Est ce légal ?..cotisations sans droit ?
Je précise avoir dépassé l'âge légal de la retraite.

/2 aprés avoir atteint le nombre légal de trimestres pleins 5 ans aprés la date légale de départ en retrait, l'ouverture éventuelle de droit de "surnumérisation" de celle-ci est il la date de départ (5 ans plus tard), ou le nombre total de trimestres légaux validés pour déterminer cette configuration ?

5 réponses

Messages postés
33807
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 janvier 2022
3 617
Bonjour,

Si on travaille après avoir pris sa retraite on continue à verser des cotisations vieillesse, sans acquérir de nouveaux droits. Les cotisations obligatoires sont des devoirs (de solidarité), pas nécessairement des droits.

La surcote intervient après l'age légal, pour les trimestres civils travaillés, après avoir obtenu tous les trimestres requis pour partir au taux plein.


Messages postés
33807
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 janvier 2022
3 617
Mais c'est bizarre qu'il y ait des cotisations salarié chômage, car la cotisation par le salarié a été supprimée en 2018, seul l'employeur cotise.

Un cadre cotise à l'Apec.
Messages postés
510
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2022
269
Pour ce qui est des cotisations sans droit, il y a plein d'exemples, qui relèvent tous du principe de solidarité :
- les biens-portants cotisaient à la maladie
- les célibataires cotisent à l'allocation veuvage
- les retraités qui retravaillent re-cotisent à la retraite sans révision de leurs droits
- ceux qui ne veulent pas d'enfants cotisent aux Allocations Familiales
- les propriétaires nantis cotisent aux Allocations Familiales aussi et n'auront jamais d'APL
- on cotise au chômage même si on ne perd jamais son emploi...
Si vous n'avez pas tous vos trimestres et que vous n'avez pas pris votre retraite, et que vous perdez votre emploi, Pôle Emploi vous indemnisera même au-delà de 62 ans, contrairement à ce que vous écrivez.
Mais si vous avez déjà pris votre retraite (ce que votre intervention ne permet pas de savoir clairement...), tout ce que vous cotisez au-delà du point de départ ne comptera jamais.
La surcote (pas "surnumérisation"), ce ne sont que les trimestres réellement cotisés à la fois au-delà du 62ème anniversaire ET au-delà du 167ème trimestre. Si vous avez 170 trimestres à 62 ans, il n'y en a aucun de surcote car vous n'avez pas cotisé au-delà de 62 ans.
Si vous prenez votre retraite à 70 ans avec 170 trimestres, il y en a 3 de surcote (s'ils sont cotisés = travaillés) même si ça fait 8 ans que vous avez dépassé l'âge légal.
Bonjour, merci pour ces explications, merci également à Jee Pee.
Elles m'aménent vers une autre interrogation.
Si je travaille c'est pour combler le nbre de trimestres qui me manquent pour atteindre le seuil d'une retraite pleine, fixé à 165 vu mon année de naissance en1953.
J'ai déjà dépassé de 3 ans mon âge légal de départ à la retraite tout en cotisant, auxquels je devrais cumuler ceux de cette année pour atteindre les 165 trimestres éligibles à une retraite pleine.
Mais, si j'ai bien compris, même si je cumule 165 trimestres cotisés 5 ans aprés l'âge légal, je ne pourrai bénéficier d'une surcote.
Le seul résultat est alors d'avoir une retraite pleine 5 ans aprés son terme légal..je me trompe ?

Concernant l'indemnisation BJ n ai pôle emploi
J'ai changé de travail en 2020 et suis resté sans travailler 2 mois avant de recommencer.
Ayant demandé l'indemnisation chômage, elle m'a été refusée pour raison d'être en âge de partir en retraite.
Je leur ai signalé que, malgré mon âge "légal", je n'avais pas tout mes trimestres pour une retraite pleine, et que de ce fait je ne pouvais prétendre qu'à une retraite partielle.
Ils m'ont répondu que ce qui comptait était l'âge, que la retraite soit pleine ou pas, mais j'ai un doute. Est ce exact ?

Concernant mes 4 années de formations
Subsidiairement, est il exact qu'il serait possible de récupérer mes trimestres de formations (2 niv 1) qui ne sont pas pris en compte, cotisation.. jugée insuffisante pour ouvrir des droits ?
Qu'en est il des cotisations retraites en formation ? Y a t'il une solution ?

Merci de vos expertises, j'espère ne pas abuser..
Messages postés
33807
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 janvier 2022
3 617
La surcote n'interviendra pour vous que si vous travaillez après avoir obtenu les 165 trimestres requis pour le taux plein.

A 62 ans Pole Emploi cesse l'indemnisation chômage. Le seul cas de poursuite est si à compter de 62 ans, à la fin de l'indemnisation en cours, qui a durée plus d'un an, on peut si on n'a pas tous ses trimestres continuer à percevoir l'ARE jusqu'à obtention de tous les trimestres ou l'age du taux plein. Voir toutes les conditions : https://www.unedic.org/indemnisation/fiches-thematiques/allocation-daide-au-retour-lemploi-are en bas "Maintien des droits jusqu’à la retraite à taux plein"

Et je ne connais pas assez la gestion des périodes de formation pour savoir s'il y a des possibilités de récupérer des trimestres.

Né en 1953 il faut 165 trimestres pour avoir le taux plein. Ou le taux plein était aussi acquis à 66 ans et 2 mois.
  • Sans le taux plein on a une double minoration sur la retraite de base : coefficient réduction lié aux trimestres manquants + prorata (trimestres acquis/trimestres requis)
  • Avec le taux plein mais sans tous les trimestres, une minoration unique : prorata (trimestres acquis/trimestres requis)
  • Avec le taux plein et tous les trimestres : retraite de base complète.




Messages postés
510
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2022
269
Votre première intervention n'indiquait pas votre âge ou votre année de naissance.
Né en 1953, votre âge légal de départ en retraite est 61 ans et 2 mois. Votre âge du taux plein est 66 ans et 2 mois. Vous avez donc également dépassé l'âge du taux plein. Cette situation explique très clairement le positionnement de Pôle Emploi. Personne ayant dépassé l'âge du taux plein ne peut être indemnisé par Pôle Emploi, et ce même s'il manque des trimestres. Pôle Emploi, selon les situations, peut indemniser les assurés entre les 2 âges (âge légal et âge du taux plein) s'ils n'ont pas le taux plein. Comme il est automatiquement accordé pour vous à 66 ans et 2 mois, il n'y a pas d'indemnisation possible par Pôle Emploi.
Cependant, vu la situation, il y a sans doute quelque chose que vous ignorez et qui va fous faciliter la vie et les démarches. Quand quelqu'un n'a pas tous ses trimestres mais demande sa retraite au-delà de l'âge du taux plein, c'est une situation particulière qui permet d'ajouter ce qu'on appelle de la Majoration de Durée d'Assurance pour Age. + vous avez de trimestres validés dans votre carrière, + on pourra vous en rajouter, avec au maximum ce qui vous manque pour atteindre les 165.
Exemple : on dit que vous êtes né en Aout 1953 et que vous avez 150 trimestres. Votre âge du taux plein se situe au 01/10/2019. Si vous prenez votre retraite le mois prochain au 01/06/2021, la MDA pour Age se calcule sur la durée qui s'écoule entre les 2 dates : 20 mois, soit 6 trimestres, qui servent à déterminer un taux de majoration. 6 trimestres x 2,5% = 15%. On majorera votre nombre de trimestres de 15%. Si vous en avez 150, ça permet d'en ajouter 150 x 15% = 23 trimestres. 150 + 23 = 173. On ne rajoutera donc que ce qu'il vous manque pour atteindre le maximum de 165, c'est à dire 15. Et vous annulez de cette manière définitivement la proratisation sur votre retraite, sans avoir à aller travailler et reculer le point de départ de votre retraite. Vous devriez, à mon avis, déposer votre demande de retraite dès maintenant pour un point de départ au 01/06/2021. Combien avez-vous de trimestres au 31/12/2020 ? Je peux vous aider à savoir si vous allez avoir les 165 trimestres par ce biais-là...
Messages postés
510
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2022
269
Age du taux plein au 01/11/2019 dans mon exemple, pas au 01/10/2019. ça ne change rien à l'exemple et à la démonstration.
Indiquez votre date de naissance et votre nombre de trimestres validés au 31/12/2020, et je pourrais déterminer le point de départ auquel votre retraite sera complétée par la MDA âge qui vous permettra d'atteindre 165 trimestres, que vous soyez ou pas en activité en 2021.
>
Messages postés
510
Date d'inscription
samedi 11 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2022

Bonjour,

Merci vraiment de toutes ces infos.

Je vais reprendre contact avec la CARSAT et faire un point sur mon nbre de trimestres au 31/12/2020, mon dernier relevé de trimestres datant de + de 3 ans.
Ma date de naissance : juin 1953.

En fin d'année 2021, j'aurai donc 12 trimestres cotisés en sus de ce qui m'étaient alors imputés par la CARSAT, sans les 4 trimestres qui sont validés par le service militaire (de l'époque 74).

Dés que j'ai les informations à jour je reviens vers vous, mais il doit encore m'en manquer (années de formations cotisées mais non prises en compte. + conflit ex-RSI..).

Je vais "en profiter" pour m'enquérir auprés de la Carsat du dispositif MDA que vous citez pour qu'ils, si ils le veulent (?), m'en fassent une 1ère estimation dont je vous ferai part pour vérification, sachant qu'ils mettent du temps à répondre et qu'il est pratiquement impossible de les joindre au téléphone.

Encore tout mes sincères remerciements.
A bientôt de vous relire.