Conentieux

Signaler
-
Messages postés
21875
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 avril 2021
-
Bonjour,
Il y a 4 ans j'ai demandé par courrier recommandé la résiliation de 2 lignes mobiles et le service résiliation de sfr m'a recontacté pour me force à garder ces lignes. Quelques temps plus tard, j'ai contacté à nouveau par téléphone, mais la nana du service résiliation a refusé ma demande et m'a dit en me coupant la parole : je vous réengage pour un an. Elle m'a menti car 1 an après j'ai appris que les lignes n'avaient pas été réengagées.
Quand j'en ai parlé à un policier, il m'a répondu que sfr ne veut pas le reconnaître mais que cela s'appelle de la vente forcée.J'ai eu beau expliquer à sfr que mon mari ne travaille pas et qu'il ne touche rien ni rsa ni indemnité chômage et qu'en plus j'ai 320 € par mois de sur endettement, sfr ne veut rien savoir.
Ils ont en plus le toupet d'avoir envoyé le dossier à franck beaumont de wasquehal pour un montant de 68 €.
Quand j'ai son message, je lui ai répondu début mars, que ce n'était pas avec 50 € qui me restaient pour faire le mois que je pouvais payer 68 € et que nous sommes 2 à la maison.
D'après lui, je n'avais pas répondu favorablement c'est à dire payer, alors que c'est complètement faux car je lui avais envoyé un message expliquant ma situation financière catastrophique.
Son dernier message me menace de tribunal et de saisie.
Je lui ai répondu à nouveau que mon mari ne touche aucune aide que j'ai un dossier de sur endettement et que j'ai demandé la résiliation de la ligne à sfr qui ne veut pas en entendre parler.
Mon dernier message a été de le prévenir qu'il aurait ma mort sur la conscience ad vitam aeternam si je mourrais à cause d'une tension trop élevée car le 3 mars le médecin a constaté 18 de tension au lieu de 12 et que ça été provoqué par du stress, forcément avec des menaces à répétition ça ne pouvait que me faire augmenter la tension. Je lui ai précisé qu'il aurait ma mort sur la conscience car je le ferais prévenir par mon mari avant de partir.
Tout cela par la faute de sfr qui ne veut pas résilier les lignes de téléphone mobile alors qu'on en fait la demande.
De plus, dans mes précédents mails à ce frack beaumont, je lui ai précisé qu'il y a un article de loi qui prévoit la résiliation et que sfr ne doit pas refuser en cas de force majeure, et qu'en ce qui me concerne ce n'est pas un cas de force majeure mais 2 : l'un au chômage sans argent, l'autre avec un dossier de sur endettement.

1 réponse

Messages postés
21875
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 avril 2021
15 373
Bonjour,

Calmez-vous, tout va bien.
Jamais SFR ou ce "Franck Beaumont" ne vous enverront au tribunal pour 68 €.