Retraite et période chomage non indemnise [Résolu]

Signaler
-
 WalkingFred -
Bonjour,

Ma carrière comporte une année de chomage non indemnise qui fait suite à une période de chomage indemnisée. J ai lu que ces 4 trimestres pouvaient compter pour la retraite. Suite a mon licenciement et a cette periode de chomage, je n ai retrouvé qu un travail saisonnier qui valide quand meme 4 trimestres annuels pour ma retraite. Cependant a 59 ans, je ne suis pas sure d être reprise d une saison a l autre jusqu a la retraite, et encore moins sûre de retrouver un autre travail même saisonnier. Dans ce cas, est ce que j aurais encore droit à une seconde période de chomage non indemnisé (apres un chomage indemnise) validant des trimestres en fin de carrière, en plus de l année que j ai déjà, et ce afin d avoir mes 168 trimestres a 62 ans. Et si oui, combien de trimestres sont comptés dans l année lorsqu on part à la retraite en milieu d année, au 1er juillet ?

Merci de votre réponse.

3 réponses

Suite à mon premier message, j'ai enfin obtenu un rdv physique à la carsat ( miracle). La conseillère qui m'a reçu m'a confirmé qu'effectivement, on avait droit à plusieurs période de 1 an de chômage non indemnisé (après période indemnisée) et après 55 ans, ça monte à 5 ans sous conditions. Simplement pour dire que les conseillers Carsat par téléphone ne sont pas compétents pour répondre à toutes les questions et que mieux vaut vérifier auprès d'autres sources comme la votre. Merci de m'avoir confirmé avant la carsat les bonnes informations.
Merci pour ce retour, car ça peut aussi aider d'autres personnes qui lisent les questions et les réponses. On parle de toutes façons de choses relativement complexes : le peu de formation qui est alloué aux personnes qui travaillent sur les plate-forme téléphoniques explique la limite de leurs compétences dès qu'il faut approfondir pour une situation donnée.

L'année du départ en retraite sont validables (si suffisamment de cotisation ou d'assurance pour cela) autant de trimestres qu'il y a de trimestres civilement terminés. Au 01/07 d'une année, 2 trimestres maximum sont validables et comptabilisés pour la retraite.
Une période gratuite de chômage non indemnisé d'une durée d'1 an de date à date, faisant suite à une cessation d'indemnisation est validable dans une carrière autant de fois que la situation se présente. La période s'arrête la veille d'une reprise d'activité, même pour un jour d'activité qui ne rapporte ou ne valide rien.
Merci pour votre réponse rapide. Je remplis les conditions pour avoir droit jusqu'à 5 ans de chômage non indemnisé en fin de carrière. Une personne de la Carsat m'a dit que si je devais bénéficier de 2 ou 3 ans de cette période de chômage non indemnisé de fin de carrière (toujours après une période indemnisée), mes 4 trimestres de chômage non indemnisé en 2016 ne seraient pas pris en compte. C'est soit l'année 2016 ou la fin de carrière mais pas les 2 selon la personne. Pouvez vous me confirmer ou pas l'information car j'ai l'impression que les infos à ce sujet ne sont pas claires et même contradictoires entre ce que dit la Carsat et ce qui est écrit sur le site du service public ou autre site internet.

Je n'ai pas votre relevé de carrière sous les yeux contrairement à la personne de la CARSAT. Vous a-telle prévenu que la période de chômage non indemnisé faisant suite à indemnisation et qui pourrait faire jusqu'à 5 ans de date à date ne doit à aucun moment être interrompue par un quelconque jour d'activité ? Comme vous parlez de reprendre une activité saisonnière, il ne faudrait pas non plus qu'un petit salaire vous prive d'une retraite à taux plein à 62 ans...
Je ne comprends pas ce qu'a voulu dire cette personne : il n'y a pas à choisir entre les périodes. C'est "on peut valider" ou "on ne peut pas valider". Ce n'est pas un choix qui est laissé, ce sont des conditions à remplir. On peut valider une période d'un an au titre du chômage non indemnisé autant de fois qu'il y a une date de cessation d'indemnisation. S'il est possible d'en mettre en 2016, c'est parce qu'il y a une date de cessation d'indemnisation juste avant. S'il n'y a jamais de reprise d'activité (même pas 1 jour), c'est cette période qui peut alors se prolonger pour valider jusqu'à 5 ans (incluant donc l'année 2016). Mais il est tout à fait possible de valider 1 an en 2016, d'imaginer par la suite une reprise d'activité suffisante pour ouvrir à nouveau droit à du chômage indemnisé, qui s'arrêterait peut-être et laisserait à nouveau la possibilité de valider 1 an ou jusqu'à 5 ans s'il n'y a pas de reprise d'activité. Qu'y-a-t-il sur votre carrière depuis 2016 ?
Mi décembre 2016, a 55 ans et 6 mois, j ai trouvé un travail saisonnier de 4 mois l hiver qui me permet de valider 4 trimestres par an, en sachant que mes 25 meilleures années sont avant cette date dont quelques années en tant que cadre. Depuis, je travaille tous les hivers 4 mois et pour l hiver qui arrive, je suis reprise.
Ce travail me permet d avoir un chomage indemnise de 4 mois suite a la saison (ou 2 saisons regroupees avec la reforme qui m a concernee en mai 2020). Pour les saisons 2021/2022 et 2022/2023, je ne suis pas certaine de pouvoir continuer et il me restera donc 2 ans à valider soit 6 ou 8 trimestres pour avoir 168 trimestres a mon depart en retraite en 2023. N ayant pas d enfant, je ne bénéficie pas de trimestres gratuits. C est pourquoi, je voulais savoir si ces eventuelles 2 dernieres annees sans travailler seraient validées si j arrête après la prochaine saison qui me permettra d avoir un chomage indemnisé. Et ce compte tenu que j ai déjà cette année 2016 sans chomage indemnisé qui a fait suite à du chomage indemnise.

OK, je vois. Pour l'avenir, suite à une indemnisation qui cesserait, vous aurez la possibilité de "compléter" par une période gratuite de chômage non indemnisé tant qu'il n'y a pas de reprise d'activité, et ce dans un maximum de 5 ans de date à date. L'intérêt est de laisser cette période courir jusqu'à l'obtention des 62 ans ou du 168ème trimestre nécessaire. De ce fait, je ne comprends pas très bien ce que vous a raconté le conseiller au sujet de l'année 2016 (il n'y a pas de "choix" à faire, c'est la situation et la chronologie qui s'imposent).
Bonjour,

Pour information, un conseiller expert Agirc Agefos m a repondu qu on avait droit qu a une seule période de chomage non indemnise dans sa carriere faisant suite à une période de chomage indemnisé. . Soit 1 an si on a moins de 55 ans , soit 5 ans si on a plus de 55 ans.
Non, cet expert-là est aussi imprécis que celui de la CARSAT...
On peut mettre autant de fois que la situation se présente dans une carrière du chômage non indemnisé suite à cessation d'indemnisation. La première période peut s'étaler sur 1 an et demi maximum. Les suivantes sur 1 an maximum. Et à partir de 55 ans, cette période peut s'étaler jusqu'à 5 ans.
C'est le refus d'indemnisation qu'on ne peut mettre qu'une fois dans une carrière. Mais ce n'est pas le travail de l'AGIRC de renseigner sur des choses qui ne les concernent pas.
Et ce n'est pas soit 1 an si on a moins de 55 ans soit 5 ans si on a 55 ans. ça dépend de la carrière. Encore une fois, je ne l'ai pas sous les yeux. Votre année 2016 ne devrait pas être enlevée. Vous pouvez reprendre une activité, toucher du chômage, ne jamais retravailler et valider du chômage non indemnisé à partir de la dernière date de cessation d'indemnisation jusqu'à 5 ans ou jusqu'au 168ème trimestre nécessaire. Renseignez-vous aussi à Pôle Emploi : à partir d'un certain âge au moment où vous êtes licencié, il est possible de maintenir le paiement des indemnités sous certaines conditions, et de les porter jusqu'à ce qu'elles valident le 168ème trimestre pour que vous obteniez le taux plein.