Droits des grands parents sur la sécurité de l'enfant

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 mars 2020
-
Energizor
Messages postés
19615
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 mars 2020
-
Bonjour, je suis grand mère d'un petit garçon de 16 mois, j'aimerais savoir quels sont mes droits de visite d'une part, et quels sont mes devoirs face à la sécurité de ce petit....

Mon fils s'est mis en ménage avec une dame ayant 4 enfants à charges âgés de 3 à 10 ans.... Mon petit fils de 16 mois est donc le 5 eme enfant de cette famille recomposée. Je vis à 400 kms d' eux et je vois tres peu mon petits fils en dehors de quelques appels videos..(Sa compagne à un probleme psychologique avec les belles-mères en general.. et n'accepte pas de visite de ma part depuis qu'elle vit avec mon fils
Je ne fais aucune différence entre les petits enfants legitime ou non... Et je gâte les 5 enfants pareils, meme si mes cadeaux sont remis uniquement par le facteur, et non par moi même...) Ça qui me fait souffrir beaucoup évidemment....
Mon fils A une situation confortable mais travaille à l'étranger sur les bateaux 7 mois sur 12.

Mais ce qui vraiment me préoccupe, c'est une absence totale de communication avec la mère de mon petit fils, et son irresponsabilité devant la sécurité de ses enfants. Tout comme mon fils qui ne s'impose pas vraiment dans son couple, pour ne pas la contrarier....

Outre le fait que 2 de ses enfants de 6 et 3 ans sortent sans surveillance dans un bourg fréquenté par des voitures afin d' aller au terrain de jeux situé juste à côté de la route à grand trafic ! ... la maison qu'ils occupent est ancienne et pleine de dangers ...

Comme je ne suis pas autorisée à donner un conseil quelqu'il soit, sans qu'on me reproche de faire de l'ingérence, je ne dis rien, et je vis totalement angoissée depuis que j'ai appris que mon petit fils avait chuté d'un grand escalier de plus d' une trentaine de marches.... Cet escalier dessert les chambres des enfants et les sanitaires.

Un autre encore plus raide dessert la chambre parentale, et le petit s'est trouvé là haut plusieurs fois.... Un palier extérieur sans rambarde avec une dizaine d'escaliers en pierre, d'auteur d' 1,60 m dessert l'espace de détente extérieur.
AUCUNE barrière de sécurité n' est installée dans tous ces escaliers à la portée de ce petit.... Les parents prétendent que c'est en le laissant grimper seul les escaliers, qu'il apprend l'équilibre et le danger.
L'un des enfants, 3 ans, a déjà fait 2 chutes du haut des escalier...., puis une 3eme du perron de l'escalier extérieur, se cassant la clavicule cette fois.
Sans parler des fenetres de leur chambre qu'ils peuvent atteindre comme ils veulent et qui restent grandes ouvertes quand il fait chaud...
Je n'ai que le droit d'observer et celui de ne rien dire. Et surtout pas de conseil... sans me faire menacer de ne plus me recevoir 4 ou 5 jrs par an, pour voir mon petit fils et mon fils lui même.....!

Je ne parle même pas du poêle à bois absolument sans AUCUNE PROTECTION, trônant au milieu du salon et devant lequel les enfants passent pour atteindre leur coin de jeux.....
...Comment intervenir , pour la sécurité de ces enfants et notamment du petit de 16 mois....? ....(Tout en restant à ma place....sans mettre en péril les rares fois où je vois mon petit fils.... sans froisser des parents laxistes ou inconscients....) ?

Svp ?....que puis je faire ? ....Faut il attendre un drame devant une telle dose d'inconscience ????

Merci d'avance pour votre soutien, merci d'avance pour vos precieux conseils.....

Une mamie, bien seule, inquiète et déjà bien privé de son unique petit fils...
Bien à vous !

1 réponse

Messages postés
19615
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 mars 2020
12 316
Bonjour,

Sur les droits de visite, voici ce que prévoit le code civil dans son article 371-4 : "L'enfant a le droit d'entretenir des relations personnelles avec ses ascendants. Seul l'intérêt de l'enfant peut faire obstacle à l'exercice de ce droit. [...]"

Donc, à vrai dire, c'est votre petit-fils qui a le droit d'entretenir des relations avec vous, pas le contraire. Si vous allez le voir quelques jours par an et que ses parents le laissent communiquer avec vous par vidéo, cela est suffisant pour établir que votre petit-fils entretient des relations régulières avec vous.

Pour le reste, si vous estimez que les enfants sont en danger, je vous suggère d'appeler le 119 (enfance en danger - numéro gratuit). Vous obtiendrez les meilleurs conseils de professionnels de l'enfance, et cela en toute confidentialité : https://www.allo119.gouv.fr/
Dossier à la une