Carrière longue ?

Signaler
-
 WalkingFred -
Bonjour,
je suis né en janvier 1959 et mon plan de carrière est un peu mouvementé :
en 1978 j,ai trois trimestres de chômage, 1979 - 4 trim d'armée, en 1980 2 trim d'activité en France et 2 en Allemagne. Puis de 1981 au premier trimestre de 1992, 49 trimestres en Allemagne. Puis j'ai fait une reconversion à l'AFPA puis période de chômage jusqu'en 1996, en tout 13 trimestres puis 92 trimestres en activité régime général ce jusqu'au 31 décembre 2019. Il y a quatre ans mon épouse est tombée malade (dépression profonde). Depuis lors son état s'est empiré et je ne peux plus la laisser seule. J'ai envisagé plusieurs solutions mais n'ayant pas suffisamment de trimestres en France, je n'ai pas pu en profiter pour partir avant.
J'ai dû finalement me rabattre sur une rupture conventionnelle avec l'accord de ma direction. Et me voilà redevenu demandeur d'emploi.
J'ai lu dernièrement un article sur les arrangements possibles pour les carrières longues en ce qui concerne des personnes dont les parents avaient un commerce, une exploitation agricole... Mes parents étaient gérants d'une agence postale dans laquelle j'exerçais pour les dépanner, lorsque j'étais au chômage ou lorsqu'ils partaient en vacances... Au début je ne faisais que les activités de guichet, puis avec le temps je m'étais attaqué à la comptabilité en soirée. Puis-je prétendre à profiter de ce dispositif ? Quelles sont les démarches à accomplir pour ce faire ?
Merci

2 réponses

Messages postés
27874
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 janvier 2020
2 021
Bonjour,

Je ne connais pas particulièrement les conditions pour les aidants familiaux donc ne pourrais répondre sur ce point.

Par contre pour la carrière longue il faut étudier ton dossier en détail. Car né en 1959, il te faut 167 trimestres cotisés (pas simplement validés ou retenus) et 5 trimestres à la fin de l'année des 20 ans. Les trimestres cotisés sont ceux obtenus en travaillant, à cela peuvent s'ajouter des trimestres assimilés cotisés, 4 trimestres pour le service militaire, et 4 trimestres de chômage indemnisé pour toute la carrière. Les trimestres en Allemagne sont aussi pris en compte.

voir : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13845

https://www.toutsurmesfinances.com/retraite/retraite-des-aidants-familiaux-fonctionnement-cotisations-trimestres.html

https://www.la-retraite-en-clair.fr/parcours-vie-retraite/aidant-familial-retraite/avantages-retraite-aidants-familiaux

Cdlt
Il n'y a pas d'"arrangement" en matière de retraite anticipée. Les éventuelles périodes d'aidant familial ne servent qu'à valider des trimestres gratuits qui ne sont utiles que pour la durée d'assurance (et non pas dans la durée cotisée). En gros, ça peut servir à atteindre le taux plein à 62 ans s'il manque des trimestres ou à réduire légèrement une décote. Cela n'a strictement aucun impact pour partir avant l'âge légal de 62 ans. Les périodes effectuées avant 18 ne sont pas validables. De 1981 au 1er trimestre 1992, vous ne pouvez pas valider 49 trimestres en Allemagne puisqu'il n'y en a que 45 maximum sur la durée que vous indiquez. Si vous avez autant de trimestres en Allemagne, il ne faut pas perdre de vue que votre retraite française sera calculée sur la partie française. Vous ne pourrez prétendre à la retraite allemande qu'à l'âge de la retraite d'Allemagne. Avez-vous vraiment un intérêt financier à prendre le plus tôt possible votre retraite française alors que votre chômage actuel valide des trimestres qui feront forcément augmenter votre retraite française tant que vous ne l'aurez pas prise. Renseignez-vous auprès de Pôle Emploi : à 62 ans, ils peuvent peut-être poursuivre votre indemnisation car vous n'aurez pas 167 trimestres uniquement avec la partie française de votre carrière. Le montant de votre retraite le plus tôt possible est-il vraiment plus intéressant que votre chômage actuel ?
Dossier à la une