Nouvel employeur suite retraite

- - Dernière réponse : tania57
Messages postés
32073
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
- 8 nov. 2019 à 11:17
Bonjour à tous et à toutes,

Besoin de vos lumières !

Voilà, mon conjoint est en CDI depuis bientôt 10 ans. Il y a 2/3 mois, son employeur a pris sa retraite et c'est sa fille qui a repris la gestion de l'entreprise... Depuis, quelques points noircissent cette nouvelle collaboration, et le moral de mon compagnon est en chute libre.

Quelques exemples :

- Mon compagnon effectue son temps de travail correctement, sa fiche de paie mentionne bien ses 151.67 heures effectuées mensuellement. Hors, son employeur viens de lui notifier qu'il va recevoir un avertissement par LRAR car, il manquerait soit disant 30 minutes ! A t-il le droit en sachant que la fiche de paie est correcte ? Qu'encoure mon compagnon s'il refuse cette LRAR à la visite du facteur ?

- Un matin en ce début de ce mois de novembre, mon compagnon s'est présenté sur son lieu de travail à 8h et l'employeur l'a "gentillement" renvoyé chez lui, en lui demandant de ne revenir qu'à 13h et que de plus, il devra récupérer les heures du matin non effectuées. A t-il le droit, en sachant que mon compagnon était bien là à 8h et non prévenu au préalable ? Doit-il vraiment récupérer ces heures ?

- Le compagnon de son nouveau patron, se permet de lui parler "comme un chien" en protestant que, comme il est nouveau pacsé avec la gérante, cela fait de lui "son patron", alors que son nom n’apparaît dans aucun contrat, convention ou enseigne de la société. Quel sont les recours de mon compagnon ?

En espérant que vous puissiez nous éclairer... Milles mercis par avance !
Une compagne d'un salarié en détresse.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
32073
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
5563
0
Merci
Bonjour
Que vous preniez ou non la lettre recommandée elle est considérée comme l'une à sa première présentation donc prenez là et contestez l'avertissement

Vous auriez du partir uniquement avec un courrier de l'employeur

Si le pseudo nouveau patron votre parle mal recommandé avec ar lui précisant les faits et lui disant que si cela se renouvelait vous prendrez contact avec l'inspection du travail et que l’employeur doit rappeler à son compagnon les dispositions relatives au harcèlement moral inscrites dans le règlement intérieur (art L1321-2 du code du travail)
A défaut vous contacterez les instances compétentes
Commenter la réponse de tania57
Dossier à la une