Utilisation de pièces obtenues frauduleusement

Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2019
-
Bonjour,
Bonjour,
Mon mari a quitté le domicile conjugal le 7 août 2018 lorsque j ai découvert son adultère . En février 2019 il a déposé une requête en divorce dans laquelle il précise avoir quitté le domicile conjugal le 7 août 2018 pour vivre chez sa maîtresse . Nous ne sommes pas passé en conciliation mais il a pénétré dans notre domicile en avril 2019 et est allé sur mon ordinateur il a ouvert ma boîte mail et à photographié divers mails privés pour ensuite les produire par le biais de son avocat . Avait il le droit de pénétrer dans le domicile conjugal alors qu il n y résidait plus depuis 10 mois ?
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
1213
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juillet 2019
512
1
Merci
Vous avez vous même répondu à la question : mais il a pénétré dans notre domicile
Tant que le bail porte son nom ou qu'il a une part de propriété du bien, il peut venir.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25423 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de AN.Banker
Messages postés
25284
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juillet 2019
6585
1
Merci
bonjour,
tant qu une decision de justice me vous attribue pas la jouissance exclusive du logement, il est toujours chez lui et peut meme revenir y habiter...
Cordialement

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25423 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Mar167
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2019
-
Bonjour merci de votre réponse . Je viens d avoir mon avocate qui m a dit qu il n a pas le droit de violer les correspondances de son épouse et n a pas le droit de pénétrer dans ma boîte mail . Ce qui était le cas
AN.Banker
Messages postés
1213
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juillet 2019
512 > Mar167
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2019
-
Pour ces points là, oui votre avocate a raison.
Marley-18
Messages postés
11760
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juillet 2019
4299 > Mar167
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2019
-
Il fallait protéger votre boite mail par mot de passe et ne pas lui communiquer..
Commenter la réponse de maylin27
Messages postés
11760
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juillet 2019
4299
0
Merci
Bonjour,

A mon avis il était encore chez lui..
Mar167
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2019
-
Malheureusement ce n est pas un avis que je souhaite mais une réponse sûre et certaine merci d avoir pris le temps de répondre
Marley-18
Messages postés
11760
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juillet 2019
4299 > Mar167
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 3 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2019
-
Vous avez eu vos réponses.
Commenter la réponse de Marley-18
0
Merci
Je viens d avoir mon avocate qui m a dit qu il n a pas le droit de violer les correspondances de son épouse et n a pas le droit de pénétrer dans ma boîte mail . Ce qui était le cas

Mais votre question était sur la violation de domicile donc vous avez eu la réponse en rapport, elle ne portait pas sur la violation du secret de la correspondance.
maylin27
Messages postés
25284
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juillet 2019
6585 -
Il fallait changer votre mot de passe quand il est parti ..

Dans le cadre des procédures de divorce, la Cour de cassation a admis la preuve par emails en rejetant l'argument selon lequel la production de courriels constituerait une atteinte au secret des correspondances et à la vie privée dans la mesure où le conjoint s'en serait emparé sans le consentement de l'autre. Elle a donc exclu que les emails puissent constituer un mode de preuve illicite réalisant une ingérence disproportionnée dans la vie privée non justifiée par l'intérêt de l'époux demandeur au divorce (Cass. 1re civ., 18 mai 2005).

bonne journée

...
Commenter la réponse de Ouib
Dossier à la une