Déclaration revenus étudiant et allocation chômage

Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2019
- - Dernière réponse : bob_8707
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2019
- 7 mai 2019 à 17:19
Je suis étudiant et travaille régulièrement pendant les vacances d'été pour m'aider à payer mes études. Le code des impôts prévoit pour les étudiants une exonération des montants à déclarer dans la limite de 4495 € par an. Au delà le surplus doit être déclaré. Pendant les 3 mois d'été de l'année dernière, j'ai travaillé pendant 2 mois et touché pendant le 3ème mois une petite allocation chômage (ARE) de 750 €, mon statut d'étudiant disponible pendant tout l'été jusqu'à la reprise des cours en septembre, me permettant de faire valoir mes droits acquis à l'allocation chômage pendant la courte période d'été. Ma question est simple, mais je n'ai trouvé aucune réponse sur les différents forums visités. Dans le cas des revenus annuels d'un étudiant, l'allocation chômage fait elle partie des revenus que l'étudiant n'a pas à déclarer si la somme ne dépasse pas le seuil fixé par le code des impôts ? Mes revenus annuels totales (salaires+allocation chômage) ne dépassant pas le seuil des 4495 € (environ 3000 €) suis je exonéré de leur déclaration où bien suis je tenue de déclarer malgré tout et à part l'allocation chômage, quel qu'en soit le montant, le chômage n'étant pas considéré comme un véritable salaire ? En vous remerciant d'avance pour votre aide et votre réponse.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
3
Merci
bonjour,
Seuls les revenus issus de votre job d'étudiant sont concernés par l'abattement de 4495€. Dans votre cas, vous ne déclarez que les indemnités perçues par Pôle Emploi, soit 750€.

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 18505 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

bob_8707
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2019
-
Bonjour,
Merci beaucoup, vous avez parfaitement répondu à ma question.
Très cordialement
Commenter la réponse de tof51430
Messages postés
26099
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mai 2019
7892
1
Merci
Bonjour,

L'ARE n'est pas faite pour vous payer des vacances... vous fraudez déjà et en plus vous voulez défiscaliser votre ARE fraudée !

Un étudiant n'a pas droit aux indemnités chômage.

Cordialement
bob_8707
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2019
-
Bonjour,
Faux, étant disponible pour un travail saisonnier pendant les trois mois de vacances universitaire et ayant cotisé en conséquence pendant les derniers 48 mois, un étudiant à parfaitement le droit de toucher des indemnités chômage pendant sa période d'inactivité. Etant considéré alors par Pôle Emploi comme "demandeur d'emploi saisonnier" et non comme "étudiant en activité", et ce jusqu'à la reprise de la nouvelle année universitaire début septembre, le statut d'étudiant reprenant alors ces droits. Dixit la conseillère et le Directeur du Pôle Emploi que j'ai rencontré à l'occasion de mon inscription, pour être sur de ne pas être considérer comme "fraudeur", comme vous dites. Cordialement
zachuka
Messages postés
1632
Date d'inscription
lundi 25 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mai 2019
368 -
La seule condition de non cumul chômage et statut d'étudiant est le cas des étudiants boursiers qui n'ont pas le droit aux ARE( sinon la bourse est supprimée)...mais ils peuvent travailler bien sûr !
Commenter la réponse de GrandCaribou
0
Merci
Bonjour,
Les 4495 euros c'est brut ou net ?
Et il faut compter toute l'année 2018, soit du 1er janvier au 31 decembre 2018 ?
bob_8707
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mai 2019
-
Bonjour,
Les salaires qui doivent être déclarés aux impôts dans la catégorie des traitements et salaires sont toujours les salaires nets imposables (jamais bruts) qui figure sur la fiche de paie. Et bien sûr, toujours sur une année calendaire, actuellement du 1er janvier au 31 décembre 2018. Dans le cas d'un étudiant, il ne faut déclarer que la partie excédentaire au delà de 4495 € (exemple 6000 € annuel - 4495 € exonéré de déclaration = 1505 € à déclarer).
Commenter la réponse de Etudiante007
Dossier à la une