Infiltration par le bas, convention CIDRE? Allianz

lcan 5 Messages postés lundi 11 juin 2018Date d'inscription 11 juin 2018 Dernière intervention - 11 juin 2018 à 22:29 - Dernière réponse : lcan 5 Messages postés lundi 11 juin 2018Date d'inscription 11 juin 2018 Dernière intervention
- 11 juin 2018 à 23:35
Bonjour,
suite à un épisode d'une semaine de fortes précipitations et 2 jours de tempête mon terrain s'est gorgé d'eau et des infiltrations par le bas ont provoqué une inondation du rez de chaussée. Je possède cette maison depuis 9 ans et ça n'est jamais arrivé auparavant - par ailleurs à cette occasion mon secteur a fait l'objet d'un arrêté de catastrophe naturelle ce qui souligne le caractère exceptionnel des faits. Le logement, une maison R+1 est entièrement occupé par mon locataire et sa famille. J'habite loin de cette maison, l'ai habitée moi-même et n'ai jamais eu à m'en préoccuper.
Constat fait, seuls les peintures et enduits plâtres intérieurs, ainsi que quelques plinthes bois ont subi des dégâts. Sur cette base, m'étant laissé dire qu'il était inutile que je me rapproche de mon assureur s'il n'y avait pas de dommages au clos et couvert mais juste en déco, j'ai envoyé mon locataire vers son propre assureur (UFA ALLIANZ) pour prise en charge de la rénovation. De mon côté je n'ai donc pas fait de déclaration dans le cadre de mon assurance propriétaire (je suis toujours assuré propriétaire occupant par le biais de mon prêt immo). Un devis a été établi à 2300€ pour des reprises d'enduits et peintures intérieurs.
Ces derniers jours, soit 5 mois après les faits, mon locataire -pas très réactif- revient vers moi avec une réponse de l'expert de son assureur dans ces seuls mots :
"Les dommages étant supérieur a la convention CIDRE , ils sont a prendre en charge par l’assurance de votre propriétaire".
...Ces dégâts relèvent ils vraiment de la convention CIDRE - remontées d'eau du sol, épisode météo exceptionnel- , peuvent-ils par hasard être attribués à un défaut de la maison sachant que ça n'est jamais arrivé auparavant malgré des pluies fréquentes dans la zone - même fortes à très fortes - est-il encore temps pour moi de faire une déclaration de mon côté ?
J'ai lu beaucoup de choses qui se contredisent, merci si vous avez la solution.
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

anemonedemer 8943 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 21 octobre 2018 Dernière intervention - 11 juin 2018 à 22:35
0
Merci
Bonjour,
Voyez avec votre assureur surtout si catastrophe naturelle.
Et vous pouvez lire tout et n'importe quoi sur le net. Ce qui compte c'est votre contrat d'assurance.
NB : la convention CIDRE c'est sous 1600 euros de dommages, donc pas ici.
lcan 5 Messages postés lundi 11 juin 2018Date d'inscription 11 juin 2018 Dernière intervention - 11 juin 2018 à 23:00
à priori j'avais 10 jours...donc sauf circonstances justifiées que je ne connaitrais pas, je pense que de ce côté c'est grillé. Ma question était surtout de savoir si ce genre de sinistre ne concernait pas plus la garantie tempête de mon locataire qu'un dégât des eaux traditionnel ?
anemonedemer 8943 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 21 octobre 2018 Dernière intervention - 11 juin 2018 à 23:02
aucune idée. C'est l'expert de l'assurance qui doit le dire, et comme il vous renvoie ....
lcan 5 Messages postés lundi 11 juin 2018Date d'inscription 11 juin 2018 Dernière intervention - 11 juin 2018 à 23:20
oui, je ne sais pas comment ca fonctionne ni s'ils sont impartiaux, j'espère qu'ils peuvent se tromper
anemonedemer 8943 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 21 octobre 2018 Dernière intervention - 11 juin 2018 à 23:21
demandez à votre assureur d'envoyer un expert.
lcan 5 Messages postés lundi 11 juin 2018Date d'inscription 11 juin 2018 Dernière intervention - 11 juin 2018 à 23:35
merci pour vos réponses, pour ma part je réside loin du bien et voulais m'éviter des démarches supplémentaires et à priori hors délai; peut être que d'autres contributeurs auront déjà rencontré ce problème
Commenter la réponse de anemonedemer

Dossier à la une