Imposition a la source [Résolu]

bilouitou 2 Messages postés lundi 30 avril 2018Date d'inscription 1 mai 2018 Dernière intervention - 30 avril 2018 à 11:59 - Dernière réponse : bilouitou 2 Messages postés lundi 30 avril 2018Date d'inscription 1 mai 2018 Dernière intervention
- 1 mai 2018 à 09:07
Bonjour, moi et ma femme touchons des pensions de retraites plus des salaires pour des cdd de quelques jours pour de multiples societés. Je sais que je peux choisir un taux neutre qui s'appliquera a tous les organismes. J'aurais preferé communiquer un taux neutre pour les cdd. Ne n'ai trouvé nul part d'information pour les taux concernant des cdd imprévu de deux jours, les services fiscaux ne pouvant pas savoir pour lesquels des quinze sociétés je vais travailler. Est-ce moi qui dois fournir un taux ?
Merci de vos reponses
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

jee pee 21779 Messages postés mercredi 2 mai 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 20 mai 2018 Dernière intervention - 30 avril 2018 à 13:18
0
Utile
Bonjour,

Le choix du taux neutre s'applique à tous les revenus, retraite et salaires, ce n'est pas à la carte.

Ce sont les sociétés qui vont demander, auprès de la direction des finances, le taux à appliquer. Et pour des salariés occasionnels il est probable que par défaut elles appliquerons un taux neutre. Sauf pour un occasionnel récurrent pour lequel elles auraient un dossier complet.

cdlt
Commenter la réponse de jee pee
0
Utile
bonjour,
Le taux neutre est calculé par rapport au salaire que vous percevez.

https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/56160-taux-neutre-du-prelevement-a-la-source
Commenter la réponse de tof51430
bilouitou 2 Messages postés lundi 30 avril 2018Date d'inscription 1 mai 2018 Dernière intervention - 1 mai 2018 à 09:07
0
Utile
Je vous remercie. Je vois que les entreprises appliqueront un taux "par defaut" ? pour les cdd de moins de deux mois. A moins que cela ne change encore d'ici la mise en application...
Commenter la réponse de bilouitou
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une