Besoin d'aide pour remplir ma déclaration

sahran - 17 avril 2018 à 09:29 - Dernière réponse :  ELABED
- 17 avril 2018 à 14:31
Bonjour je voulai savoir pourquoi la case 7VZ qui correspond à logement anciens acquis au plus tard le 30.09.2011 n'apparaisse plus sur la déclaration d'impôt. J'ai l'habitude chaque année de déclarer sur cette case mes relevé des sommes payées prêts habitat principal. Et la je ne trouve pas où écrire ce montant. Ce documen ma banqye le le donne chaque annee. Pouvez vous m'aider svp. Merci de votre comprehension. Cordialemment. Mme el abed
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
flocroisic 17157 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 24 avril 2018 Dernière intervention - 17 avril 2018 à 14:21
+2
Utile
1
Bonjour

Oui c'est fini pour tout le monde.
C'est pour ça que la case n'existe plus.
Les banques envoient systematiquement car le bien peut concerner un bien loué (qui etait avant ou non une residence principale
Commenter la réponse de flocroisic
flocroisic 17157 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 24 avril 2018 Dernière intervention - 17 avril 2018 à 13:51
+1
Utile
1
Bonjour

Ce credit d'impot n'est plus applicable.
Il ouvrait droit à credit d'impot pour 5 annuités date à date.
Donc ca finissait courant 2016.
Merci d'avoir répondu. Donc je ne pourrai plus déclarer cette sommes plus jamais.?? Ma banque vien de me donner le relevé à déclarer qui est de 5581,64 euros pour l'année 2017. Et est ce pour tout le monde 5 annuités. Et est ce pour cela que j'ai reçu ma déclaration à remplir pas comme les autres années? Avan javai les cases de logements anciens maintenant ya plus pour personne? Est ce bien cela? Merci de m'éclaircir svp. Depui ce matin japel les centre impôt mai personne repond. Et est ce si on achete un bien immobilier de nos jours on ne pourra plus déclarer les intérêt? ??? Merci de votre comprehension. . Cordialemment
Commenter la réponse de flocroisic
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une